DR

Il y en a pour tous les goûts sur le petit écran ce soir, du face-à-face explosif entre Sylvester Stallone et Wesley Snipes au tête-à-tête amoureux des superstars de Bollywood, jusqu'aux atermoiements amoureux d'Adam Driver et Alba Rohrwacher.

Demolition Man de Marco Brambilla

En 1996 à Los Angeles, Spartan, flic déterminé surnommé Demolition Man, est condamné à une longue peine d'hibernation et de rééducation au Crio-pénitencier pour avoir commis une imprudence qui causa la mort d'une trentaine de personnes retenues en otage par Phoenix, un dangereux psychopathe. En 2032, alors que les policiers s'avouent impuissants à combattre les nouveaux méfaits de Phoenix, Lenina Huxley se souvient d'un policier jadis légendaire pour sa bravoure : John Spartan.

En 1993 lorsque Demolition Man sort en salles, Sylvester Stallone est encore au sommet de sa popularité, malgré quelques passages du côté de la comédie qui se sont révélés décevants. Relancé par le succès de Cliffhanger, Sly obtient le rôle de John Spartan au nez et à la barbe de Jean-Claude van Damme et Steven Seagal. Face à lui, Wesley Snipes, propulsé par ses rôles chez Spike Lee et Les blancs ne savent pas sauter, lui donne la réplique dans l'un des duels au sommet du cinéma d'action des années 90. Film d'action futuriste cyberpunk et dystopique en partie inspiré par Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley, Demolition Man fut le dernier grand succès de Stallone en salles avant sa traversée du désert en récoltant plus de 160 millions de dollars de recettes à travers le monde.

Demolition Man est diffusé ce soir à 20h50 sur D17.

Devdas de Sanjay Leela Bhansali

Devdas doit partir étudier à Londres. Il laisse en inde Paro, son amour de toujours. Lorsqu'ils se retrouvent après des années de séparation, leur passion est toujours vivace. mais, dans l'inde du début du XXe siècle, l'emprise des castes est puissante. Paro se voit mariée à un riche noble plus âgé qu'elle. Devdas, désespéré, sombre dans l'alcool et trouve refuge auprès d'une courtisane à la beauté légendaire. Entre une femme qu'il ne pourra jamais cesser d'aimer et une autre que tout l'empêche d'aimer, les portes de la félicité lui seront à jamais fermées.

Une fois n'est pas coutume, Numéro 23 ouvre son antenne au cinéma de Bollywood ce soir avec l'un de ses plus éclatants succès, Devdas, sorti en 2003. Adaptation du roman populaire du même nom de Sarat Chandra Chatterjee, considéré comme le Roméo et Juliette indien, Devdas fut à sa sortie le plus gros budget de l'histoire du cinéma indien (500 millions de roupies, soit l'équivalent actuel de 12 millions d'euros). Romance fleuve de trois heures portées par les deux superstars populaires Shahrukh Khan et Aishwarya Rai, Devdas fut l'un des plus gros succès du genre à l'internation, devenant le premier film indien présenté hors compétition au Festival de Cannes et dépassant les 100.000 entrées en France lors de sa sortie en salles. Emballé par ce grand spectacle bollywoodien, Première écrivait à l'époque que "Devdas figure le meilleur des antidépresseurs. Non sentimentaux s'abstenir".

Devdas est diffusé ce soir à 20h50 sur Numéro 23.

Hungry Hearts de Saverio Costanzo

Jude est Américain, Mina Italienne. Ils se rencontrent à New York, tombent fous amoureux et se marient. Lorsque Mina tombe enceinte, une nouvelle vie s’offre à eux. Mais l’arrivée du bébé bouleverse leur relation. Mina, persuadée que son enfant est unique, le protège de façon obsessionnelle du monde extérieur.Jude, par amour, respecte sa position jusqu’à ce qu’il comprenne que Mina commence à perdre contact avec la réalité.

Pour son quatrième film, qui prend la succession du remarqué La solitude des nombres premiers, le cinéaste italien Saverio Costanzo construisait avec son Hungry Hearts un couple inédit de cinéma entre Adam Driver, nouvelle coqueluche du cinéma indépendant américain (avant qu'il ne décroche le rôle de Kylo Ren dans Star Wars VII) et Alba Rohrrwacher. Adapté du roman du même nom de Marco Franzoso, Hungry Hearts fut présenté en compétition au Festival de Venise en 2014. Il en repartir avec une double couple Volpi récompensant ses deux acteurs principaux pour la subtiilité de leurs interprétations. Un sacré mérité selon Première : "Le trouble qui s’installe dans le couple, le conflit larvé et la méfiance grandissante construisent peu à peu une tension finalement insoutenable, qui conduit à une résolution radicale, à la fois inattendue et inéluctable. Adam Driver et Alba Rohrwacher, qui dansent ce ballet beau et macabre avec une justesse et une douceur étonnantes, emmènent le film vers de nouveaux rivages, très éloignés du flirt giallo de La Solitude."

Hungry Hearts est diffusé ce soir à 20h45 sur Ciné+ Émotion.