DR

L'escapade sanglante de Colin Farrell, le seul et unique James Bond de George Lazenby dans la peau de 007 et un classique écrit par Pagnol... voici le programme TV 100% ciné de la rédaction.

Bons baisers de Bruges par Martin McDonagh

 

Deux tueurs à gage se réfugient à Bruges, fuyant Londres après un assassinat qui a mal tourné. Ils rongent leur frein dans la cité belge lorsque leur boss demande à l’un d’exécuter l’autre...

Du sang, de l'action et le tout avec une belle pointe d'humour 100% british. Il serait dommage de se priver du plaisir de se remater une nouvelle fois Bons baisers de Bruges de Martin McDonagh. Même si le "premier acte est très - trop - dialogué", le réalisateur "nous invité à une réflexion sur l'image tout à fait stimulante." "Portés par la présence des comédiens, les deux derniers actes voient la mise en scène prendre de la hauteur", écrivions-nous également dans notre critique du film rassemblant Colin Farrell et Brendan Gleeson. Une intrigue bien ficelée, des bons rebondissements et des répliques jouissives, Bons baisers de Bruges mérite le détour.

Bons baisers de Bruges est à retrouver ce lundi soir à 22h25 sur France 4.

Au service secret de sa majesté de Peter Hunt

 

James Bond est à la recherche de Blofeld qui est à la tête de l'organisation du "Spectre". Il sauve du suicide Tracy, puis se fait enlever par le père de Tracy qui lui demande d'épouser sa fille. Mais 007 retrouve la trace de Blofeld. Il fait tout pour empêcher ce dernier de mettre ses plans à exécutions : mettre au point un dangereux virus qui détruirait toute vie végétale sur la Terre. 

Sixième opus de la saga James Bond, Au service secret de sa majesté est le seul et unique 007 porté par George Lazenby. Mannequin et acteur totalement inconnu à l'époque, ce dernier a enfilé le costume de Bond pour remplacer Sean Connery qui avait abandonné ce personnage après cinq films (avant de remettre le couvert en 1971 pour Les Diamants sont éternels). Si George Lazenby s'est retrouvé nommé au Golden Globe de la révélation masculine en 1970, il n'a pas vu sa carrière décoller avec ce James Bond qui a pourtant remporté un certain succès, raflant 87,4 millions de dollars dans le monde. L'action est au rendez-vous, les poursuites sont réjouissantes et l'intrigue se tient, que demander de plus ?

Un 007 diffusé ce soir à 20h45 sur France Ô.

Marius d'Alexander Korda

 

Marius est un jeune Marseillais très attiré par la mer et l'aventure. Son envie de liberté est contrariée par la vieillesse de son père César, qui ne résisterait pas à leur séparation et par l'amour de Fanny, qui se donne à lui pour le retenir. 

Difficile de résister à la Trilogie marseillaise de Marcel Pagnol. L'accent chantant, l'interprétation brillante et les dialogues truculents font de Marius, Fanny et César des grands classiques du septième art. Malgré la réalisation très classique, on se plonge avec plaisir dans l'univers touchant, drôle et tendre de Marcel Pagnol. Une vraie bouffée nostalgique dont on ne se lasse pas !

Marius est diffusé ce soir à 20h55 sur Arte.

Le reste du programme TV est ici.