DR

Pour fêter les deux ans de ce quiz, dans un décor estival (palmiers, transats…), Jean-Luc Reichmann retrouve les meilleurs candidats. Parmi eux, Annie et Madjid pour un tournoi très relevé.

Annie, sœur sourireGain : 18 500 euros"La première fois, j’avais tellement le trac que je me suis évanouie. On m’a ranimée et poussée sur le plateau. Je me suis retrouvée tremblante devant Jean-Luc Reichmann. Son regard s’est posé sur moi. Le choc ! Je n’avais plus peur. Quand il s’est approché, je lui ai fredonné à l’antenne : "Oh mon bel amant, je te jure que je t’aime depuis toujours. J’étais euphorique !" Annie, 62 ans, directrice de radio associative garde un souvenir émerveillé de ce jour de juillet 2010 qui ne déstabilisa pas pour autant celle qui fut religieuse sept ans. Elle est repartie au bout d’une semaine avec un gain de 18 500 euros. Ce qui lui vaut d’être présente dans ce numéro spécial. "Je n’aurais jamais dû participer au jeu. J’avais accompagné ma sœur qui devait passer les sélections et j’ai découvert que les accompagnants pouvaient concourir. La production a été séduite par mon sens de l’humour. Avant d’être religieuse, j’ai été 16 ans militaire de carrière (dans l’armée de l’air). Je leur ai raconté une histoire qui m’était arrivée à Copenhague. Je m’étais retrouvée en nuisette et en pataugas, bloquée dehors sous la neige. Ça les a beaucoup amusés ", raconte cette femme sympathique et énergique. L’appât du gain n’est pas ce qui la motive. "J’ai donné une partie de l’argent à ma nièce qui en avait besoin et puis j’ai acheté une petite voiture à ma sœur avec laquelle je vis." Elle est étonnée d’être encore reconnue dans la rue bien après sa participation. "L’an dernier, j’étais en vacances à Narbonne quand une femme m’a abordée. Elle m’a avoué que je l’avais beaucoup fait rire. Ça m’a fait plaisir." Aujourd’hui avec sa sœur, elle caresse un rêve : participer à l’autre jeu de TF1 Money Drop. Un nouveau challenge qu’elles sont prêtes à relever.Madjid, le cheminotGain : 57 600 eurosMadjid 34 ans est conducteur de train et fan des Douze coups de midi. "Mon emploi du temps me permet de déjeuner avec mes enfants. Nous regardons l’émission ensemble. Comme je gagnais souvent en jouant devant la télé, ma fille de 7 ans m’a conseillé d’y participer. J’ai passé les épreuves avec succès. La géographie, le sport et les maths ce sont mes dadas", confie ce cheminot qui a brillamment décroché son bac scientifique avec un 19 en math. En mai 2011, le voici en lice. Il découvre que la télé ne l’intimide pas. "Je me suis senti à l’aise. Le feeling est bien passé avec Jean-Luc Reichmann. Comme j’aime fredonner des chansons qui n’ont ni queue ni tête, Jean-Luc a joué à ce petit jeu avec moi. On a bien rigolé sur le plateau". Cela n’a pas empêché le candidat d’établir un record : "J’ai remporté 57 600 euros en trois jours. Un record ! Avec ce pécule, j’ai pu terminer les travaux de la maison et offrir quelques voyages à ma famille. D’ailleurs, nous partons bientôt à New York, toujours avec mes gains". Du coup, Madjid a pris goût aux jeux télévisés. Il a successivement participé à Mot de passe et En toutes lettres. éLes deux fois, je suis reparti avec 2500 euros. "C’est moins bien payé qu’à TF1 mais, en tant que fonctionnaire, je ne peux pas me permettre de saigner le service public", lâche-t-il avec une pointe d’ironie.Hacène Chouchaoui du magazine Télé 7 jours