DR

Près de vingt ans après le thriller culte avec Harrison Ford, des restes du tournage de la mythique séquence de l'accident de bus sont encore observables sur les lieux.

Derrière Indiana Jones, Han Solo et le Rick Deckard de Blade Runner, il s'agit sans doute d'un des rôles les plus emblématiques de la filmographie de Harrison Ford. Le docteur Richard Kimble, accusé à tort du meurtre de sa femme et lancé dans une cavale folle pour prouver son innocence, sera ce soir sur France 3 avec la diffusion du Fugitif d'Andrew Davis, sorti dans les salles obscures en 1993.

Adaptation d'une série policière culte diffusée à la fin des années 60 sur la deuxième chaîne de l'ORTF, ce Fugitif cinéma voit Harrison Ford (qui fut préféré entre autres à Kevin Costner et Alec Baldwin) succéder à David Janssen et ajouter un nouveau rôle culte à une carrière alors en stagnation depuis quelques années. Le fugitif fut en effet un succès planétaire à sa sortie, atteignant les 3,2 millions d'entrées en France et les 370 millions de dollars de recettes. Porté par des critiques dithyrambiques, Le fugitif décroche sept nominations aux Oscars, permettant à Tommy Lee Jones de remporter la statuette du Meilleur acteur dans un second rôle pour son rôle du marshal Samuel Gerard, chargé de la traque de Kimble. Le succès du Fugitif fut tel qu'il inspira une suite, U. S. Marshals en 1998, où Tommy Lee Jones se met cette fois-ci sur la piste de Wesley Snipes.

Mais Le fugitif, c'est aussi toute une série de scènes mémorables façonnées par l'artisan du thriller Andrew Davis, qui avait déjà braqué le box-office US quelques mois plus tôt avec Piège en haute mer, consacrant l'âge d'or d'action hero de Steven Seagal. Des scènes si mémorables qu'elles avaient inspiré une parodie entière aux ZAZ, Le détonateur, qui décalquait quasi fidèlement certains de ses grands moments de bravoure. Et parmi ces moments, on pense notamment à la spectaculaire évasion de Richard Kimble en pleine forêt, visible à cette adresse pour ceux qui souhaiteraient se rafraîchir la mémoire.

 

Vicky Somma / Creative Commons

Sur la route de son transfert, le bus de Kimble est victime d'un accident suite à une mutinerie des prisonniers et finit après plusieurs tonneaux couché sur une voie de chemin de fer. Pas de chance, il faut qu'un train de marchandises passe à ce moment-là... Une pure scène d'action et de suspens qui à elle seule nécessita d'énormes moyens puisque son tournage coûta à lui seul entre 1 et 1,5 million de dollars, tout pour une seule prise puisque que le train utilisé pour le tournage était un véritable train en état de fonctionnement. Il fallut deux mois, une centaine de techniciens et treize caméras pour préparer cette séquence qui aujourd'hui encore, reste un mètre-étalon du genre.

 

Vicky Somma / Creative Commons

Si cette scène en particulier a marqué le public en salles, elle a aussi laissé une trace sur les lieux du tournage. Elle fut en effet tournée près de la ville de Dillsboro, le long du chemin de fer traversant le Parc national des Great Smoky Mountains, à cheval entre le Tennessee et la Caroline du Nord, une ligne réservée au transport de fret et au tourisme ferroviaire rétro. Et encore aujourd'hui, les débris du train et du bus du Fugitif sont encore visibles sur les lieux de l'"accident", qui est devenu un passage touristique pour les compagnies ferroviaires locales proposant même des circuits passant juste à côté des débris. La photographe Vicky Somma a notamment immortalisé il y a quelques mois ces ruines dans leur état actuel. Un bon moyen pour les fans hardcore de se replonger, plus de vingt ans après, dans l'une des scènes les plus marquantes du film culte.

 

Vicky Somma / Creative Commons

L'histoire du Fugitif : Eminent chirurgien de Chicago, le docteur Richard Kimble est accusé du meurtre de sa femme. Il est le seul à avoir vu un manchot quitter le lieu du crime. Jugé, condamné à mort, il réussit à s’évader. Fuyant la police et l’inspecteur Gerard, il retourne dans sa ville bien décidé à retrouver l’assassin. Il finit par découvrir que son ami Nichols, autre médecin, a commandité le meurtre afin de masquer la magouille lucrative qui le lie à un laboratoire.

 

Le fugitif est diffusé ce soir à 20h50 sur France 3.