DR

Demain, sortira en librairie Le Livre noir du CSA, un ouvrage de Guillaume Evin qui n'est pas tendre avec l'institution.

Demain, sortira en librairie Le Livre noir du CSA, un ouvrage de Guillaume Evin qui n'est pas tendre avec l'institution.Il suffit de lire la première de couverture pour comprendre que le livre de Guillaume Evin n'est pas complaisant avec le gendarme de l'audiovisuel. Avec un titre comme Le Livre noir du CSA et un sous-titre comme Enquête sur les dérives et gaspillages du Conseil supérieur de l'audiovisuel il n'y a pas de doute, il va tout dire.L'ex-journaliste de l'Expansion a rencontré le président du CSA, les huit autres conseillers, le directeur général et de nombreux membre de l'institution au cours de son enquête et explique dans son livre qu'il voulait raconter "l'histoire de l'inexorable déclin" du CSA, instance qui selon lui est en "perdition", d'autant plus depuis la nomination du président de France Télévisions par le chef de l'Etat. Mesure qui selon lui a rendue obsolète l'action du CSA.Il révèle notamment les salaires des membres du CSA. Ainsi Michel Boyon, le président de l'institution gagnerait 184 964 euros brut par an, soit 15 413 euros brut par mois. De leurs côtés les autres conseillers toucheraient 133 265 euros brut par an, soit 11 105 euros brut par mois. Une rémunération que les membres touchent pendant 7 ans alors que leur mandat est de 6 ans. Ceci s'explique par le fait que les membres du conseil sont obligés de prendre une année sabbatique à la fin de leur mandat. En effet, beaucoup des membres sont issus du monde audiovisuel et cette mesure existe pour éviter les conflits d'intérêts. Il explique aussi qu'en 2009, le budget de 40 millions d'euros annuel se retrouve amputée 287 000 euros de frais de bouche, une somme non négligeable. Et les avantages en nature sont aussi importants : 13 semaines de congés payés contre les 5 légales, voitures de fonction, … Un livre qui fait l'effet d'une bombe dans le monde audiovisuel. Le Livre noir du CSA est à paraître demain aux Editions du Moment.