DR

Indiana Jones, l'explorateur intrépide et charismatique incarné par Harrison Ford, est-il le fruit de l'imagination de scénaristes ou a-t-il été inspiré par des hommes ayant existé ? Réponse ce soir à 20h35 sur France 5.

Indiana Jones, l'explorateur intrépide et charismatique incarné par Harrison Ford, est-il le fruit de l'imagination de scénaristes ou a-t-il été inspiré par des hommes ayant existé ? Réponse ce soir à 20h35 sur France 5. Chapeau de brousse vissé sur la tête et fouet à la ceinture, Harrison Ford, alias Indiana Jones, a porté à l’écran quatre des plus grands succès commerciaux du cinéma US. Pour le plus grand bénéfice de Steven Spielberg, son réalisateur, et de George Lucas, producteur de la saga.À en croire, ses deux "parents" hollywoodiens, Jones serait purement imaginaire, vague hommage à Tintin. En fait, comme ce documentaire sur l’origine des héros de cinéma le démontre, certains traits de caractère s’inspirent assez directement de deux aventuriers des années 30 et 40 : Roy Chapman Andrew et d’Otto Rahn.Paléontologue et naturaliste américain, Chapman est un aventurier charismatique, grand séducteur, plein d’humour et en proie à la phobie des serpents. Intrépide, il s’engage dans des missions périlleuses jusqu’à aller explorer le désert de Gobi. Otto Rahn, quant à lui, est un explorateur et archéologue allemand passionné d’ésotérisme au point de partir à la quête du Graal, l’objet mythique de la légende arthurienne. Passion qu’il partage avec Heinrich Himmler, chef de la SS, qui l’engage en 1935 dans la milice nazie (alors que, dans Indiana Jones et la dernière croisade, Jones le leur dispute), et le bombarde Obersturmführer (l’équivalent de lieutenant). Dénoncé, en 1939, pour homosexualité, Rahn est retrouvé mort de froid sur le glacier de l’Empereur sauvage au Tyrol. Un épilogue qui n’aurait peut-être pas déplu à Spielberg…Manon CHEMEL du magazine Télé 7 jours.