DR

Hier France 3 lançait son grand jeu estival, L'étoffe des champions. Ce matin la chaine fait grise mine : avec moins de 900 000 téléspectateurs, il faut remonter à novembre 2010 pour trouver de pires audiences pour la chaîne qui diffusait alors... un opéra ! Mais pourquoi un tel résultat ?

Hier France 3 lançait son grand jeu estival, L'étoffe des champions. Ce matin la chaîne fait grise mine : avec moins de 900 000 téléspectateurs, il faut remonter à novembre 2010 pour trouver de pires audiences pour la chaîne qui diffusait alors... un opéra ! Mais pourquoi un tel résultat ?La claque reçue par France 3 ce matin est de taille. Avec seulement 896 000 téléspectateurs pour une part d'audience de 3,7%, la chaîne est doublée par Arte et NRJ 12 ! Ça fait mal surtout quand on pense que L'Etoffe des champions, doit être diffusé tout l'été en prime time.Il y a un an déjà, une émission d'aventures à gros budget, Mission Millenium, n'avait par réuni des foules. Mais le jeu animé par Jamy Gourmaud passait tout de même la barre du million de téléspectateurs pour sa première édition. Pour éviter une déprogrammation hâtive comme l'an passé, France 3 avait commandé son jeu à une société de production spécialiste du genre : Adventure Line. Fort Boyard, Koh Lanta, la firme connaît bien le sujet !D'ailleurs on peut souligner la belle production du jeu qui au final, qui ne semble pas démériter : de l'aventure, de l'action, des émotions et des personnages forts en gueule, voilà des ingrédients qui, normalement mis bout à bout, constituent un produit honorable qui doit assurer un minimum d'audiences. Mais comment expliquer ces si faibles scores ? Où est-ce que ça cloche ?La concurrenceLa première raison de ces mauvais chiffres se trouve sur les autres chaînes. TF1 programme Esprits Criminels le mercredi soir. Cette série connaît de très belles réussites d'audience et on voit mal ses fans la délaisser en pleine saison. M6 de son côté couronnait Jean-Pierre et François. Le duo remportait la sixième édition de Pékin Express qui a terminé bien plus tard que l'Etoffe des champions. On peut penser que la cible de Pékin Express est rigoureusement la même que celle visée par France 3. Mais comment imaginer des téléspectateurs fidèles à une saison finissant faire une infidélité pour voir un nouveau jeu d'aventures dont on ne connaît pas grand chose ?pagebreakSoudain, les souvenirs de ma classe verte de CM2 ressurgissent !Si l'étoffe des héros a de faux airs de Koh Lanta avec les épreuves et la présentation (cet Alexandre Ruiz marche clairement dans les pas de Denis Brogniart), il manque un facteur de taille important pendant les vacances : l'évasion. Ici, pas de place pour les plages de sable fin et la mer turquoise. L'Etoffe des champions prend place dans la montagne française. Le ciel gris et le temps morose semblent totalement déphasés par rapport à la saison. Les téléspectateurs ne semblent pas vouloir voir ce genre de décor qui rappelle plus une classe verte ou une colonie de vacances...pagebreakUn Raymond Domenech repoussoirSi la participation de l'ex-entraîneur de l'équipe de France de foot a suscité un certain intérêt pour les journalistes, il n'en n'est pas de même pour le public. Difficile de voir celui que tout le monde -ou presque- déteste donner des leçons de coaching... On a vu ses résultats ! Nombreux ont dû être ceux qui ont déserté la 3 à cause de sa seule présence !pagebreakMais c'est qui les vieux là ?Hormis Domenech, l'Etoffe des champions a fait appel aussi à Thierry Rey et Jean-Claude Perrin. Mais voilà, les téléspectateurs ont la mémoire courte. Si Pierre Sled se souvient forcément des commentaires fougueux de l'ancien judoka alors qu'il officiait sur Canal+, ça date ! Les téléspectateurs oublient vite, d'autant que l'âge aidant, ses cheveux blancs peuvent le rendre moins reconnaissable. Pire pour Jean-Claude Perrin ! Pourtant, ce n'est pas faute de l'apprécier ici ! Ce solide coach n'a jamais été sous le feu direct des projecteurs, et peut-être seuls les fidèles de L'Homme le plus fort du monde que diffuse Paris Première chaque année, peuvent le connaître et l'attendre.pagebreakUn trop-plein de candidats ?Pas facile de tenir les téléspectateurs devant leur écran durant des semaines avec pas moins de 18 candidats à appréhender. Pourtant, la prod avait bien fait les choses en se focalisant sur certains personnages qui passent particulièrement bien à l'image : la jolie Solange, le colosse Mahamadou,  le sportif Sabri, le tout timide Ludovic ou l'obstiné Gaël... Mais ça ne suffit pas. Il reste 13 autres candidats qu'on ne peut pas reconnaître tout de suite.Pour conclure, L'Etoffe des champions ressemble un Koh Lanta auquel on aurait retiré la notion de survie, la vie en communauté, en ne laissant que les épreuve sportives et sans que les Coaches apportent véritablement quelque chose.... On fait rarement plus d'audiences avec des moins (50 000 euros sont à gagner contre 100 000 euros dans Mission Millenium...). Si France 3 a décidé de retenter une diffusion à 20h35 de son jeu en espérant récupérer le public de Pékin Express, ça ne va pas être évident de rattraper un tel fiasco. On ne donne pas cher de la peau de ce nouveau jeu !Arnaud Morisse