DR

Deuxième épisode de L'Etoffe des champions sur France 3, sur un air de deuxième chance. Après le résultat catastrophique du premier numéro, le programme présenté par Alexandre Ruiz joue gros, et risque la déprogrammation en cas de nouvel échec. Lors de ce numéro, c'est Audrey, la candidate de l'équipe de Jean-Claude Perrin qui a été éliminé.

Deuxième épisode de L'Etoffe des champions sur France 3, sur un air de deuxième chance. Après le résultat d'audience catastrophique du premier numéro, le programme présenté par Alexandre Ruiz joue gros, et risque la déprogrammation en cas de nouvel échec. Lors de ce numéro, c'est Audrey, la candidate de l'équipe de Jean-Claude Perrin qui a été éliminée.Le chouchou de la soirée : Ludovic, 18 ans, est un garçon très timide et réservé, qui fait partie de l'équipe de Raymond Domenech. Pour l'aider à sortir de sa bulle, le coach lui propose de réaliser une démonstration de break-danse, sa passion. Il s'illumine, un joli moment.Le tête à claque : Gaël, de l'équipe de Raymond Domenech aime se mettre en avant. Un comportement qui peut vite se révéler agaçant.La séquence émotion : L'équipe de bleus apprend que leur coach, Jean-Claude Perrin, est hospitalisé après avoir fait un malaise pendant la nuit. Heureusement, il sera vite sur pied.La phrase culte : "C'est plus beau qu'une finale de Coupe du monde". Cette phrase nous vient de Raymond Domenech, qui n'en revient pas d'être venu à bout de l'ascension d'un mur d'escalade naturel.Au revoir à : Audrey de l'équipe de Jean-Claude Perrin est éliminée à l'issue de l'épreuve individuelle.On regrette : L'émission ne manque pas de rythme, les épreuves sont télégéniques, et on s'attache aux candidats. On regrette toutefois le manque d'exotisme du paysage ! Les candidats ont l'air d'être en permanence frigorifiés, et pour un jeu estival, ce n'est pas forcément très approprié.A retenir : Pour ce deuxième jour d'épreuves, les candidats font face à l'absence du coach Jean-Claude Perrin, victime d'un malaise. Les épreuves se déroulent tout de même comme convenu, et c'est l'équipe bleue qui se retrouve à devoir participer à l'épreuve individuelle. Une épreuve mêlant concentration, précision et force physique qui n'a pas réussi à Audrey qui quitte donc l'aventure.Christelle Devesa