DR

Marine et Guénaëlle, deux candidates lesbiennes de l'équipe rouge de Koh-Lanta, la revanche des héros, sur TF1 se sont confiées au magazine Têtu. Elles reviennent sur leur homosexualité et leur souhait de ne pas avoir voulu révéler leur préférence sexuelle à l’écran.

Elles ont refusé. Marine, l’hôtesse de l’air et Guénaëlle,  la directrice artistique, ex participantes de Koh Lanta, ont expressément demandé à ce que leur homosexualité ne soit pas révélée dans le jeu d’aventure de TF1. Cette semaine dans le magazine Têtu, les candidates de l’équipe rouge expliquent leur choix. On apprend que pour les deux, l’émission Koh-Lanta a agi comme un véritable révélateur :"En fait lors de mon premier Koh-Lanta, en 2001, j’étais hétéro (rires) ! En ce moment sur mon blog y’a plein de nanas qui me disent "On avait vu dès le début que t’étais lesbienne", ce qui est très drôle car moi-même je ne le savais pas et je ne me doutais pas une seule seconde que je pouvais tomber amoureuse d’une femme !", déclare Guénaëlle. Même cheminement pour Marine, finaliste 2010, qui assure que :"C’est en revenant du premier Koh-Lanta que les choses ont changé pour moi à ce niveau-là".La fatigue, la soif, la vie sauvage, tout cela serait donc un réel déclencheur? Ce serait même bien plus pour Marine qui explique:"C’est une aventure physique, psychologique et mentale dans laquelle les rapports humains sont très forts. On a le temps de réfléchir sur soi-même, de faire le point. Je pense que c’est la même chose pour tous ceux qui vivent une aventure très forte ! Je me rends par exemple compte que tous ceux qui étaient avec moi dans Koh-Lanta ont radicalement changé de vie à leur retour… Ça a été un déclencheur pour tout le monde". Une aventure peu commune aux conséquences radicales, donc. Une véritable introspection. Cependant, les deux compétitrices n’ont pas souhaité que leur préférence sexuelle soit spécifiée à la télévision. Les diverses confidences faites par les deux jeunes femmes au coin du feu sont donc restées secrètes. "Dans Koh-Lanta, les gens parlent beaucoup entre eux, se racontent leur vie. J’en ai donc parlé à la prod, en leur disant que je ne souhaitais pas que les discussions liées à ma vie privée apparaissent à l’écran, que je ne souhaitais pas que mon homosexualité apparaisse dans le portrait vidéo qui allait être fait sur moi. (...) Ça n’avait pas lieu d’être dans cette émission. Ça n’apportait rien !", indique Guénaëlle.  Marine, quant à elle, n’a pas donné de consigne: "je savais que dans le portrait de Koh-Lanta on n’abordait pas les questions de famille et de vie privée. C’est l’aspect sportif qui prime". Toutefois, la jolie rousse ne cesse de s’interroger: leur présence au sein de la même équipe du jeu serait-elle une simple coïncidence? Le mystère reste entier.