DR

Une version rajeunie mais pas moins machiavélique de la série de Netflix imaginée avec Jimmy Fallon.

Kevin Spacey va pouvoir bientôt renfiler le costume du requin de la politique (et accessoirement président des États-Unis) Frank Underwood, dans la saison 4 de la série de Netflix, qui annonce des tensions de plus en plus vives dans le couple qu'il forme avec son épouse Claire (Robin Wright). Un jeu dangereux qui devrait avoir son impact sur le mandat de celui qui continue à multiplier les ruses en tous genres, même depuis les bureaux de la Maison Blanche.

House of Cards, saison 4 : les Underwood se déchirent dans le premier trailer

Invité sur le plateau du Tonight Show de Jimmy Fallon, Kevin Spacey s'est cependant essayé à imaginer une version un peu plus grand public de House of Cards, dont le titre évoque non seulement les stratégies qui composent le jeu de la vie politique, mais aussi la fragilité d'une carrière qui peut s'effondrer du jour au lendemain comme un château de cartes. L'animateur a en effet demandé à de jeunes enfants d'écrire des scénarios avec pour seule indication le titre House of Cards, scénarios qu'il interprète sur le plateau en compagnie de Kevin Spacey.

L'exercice donne des résultats parfois poétiques et des versions souvent beaucoup plus littérales de House of Cards. Et la série politique se transforme ainsi coup sur coup en une bataille entre un éboueur et le propriétaire d'une maison remplie de cartes sales ou encore en romance entre un jeune garçon et une petite fille qui a honte de vivre dans un château de cartes. La preuve que l'imagination des plus jeunes n'a aucune limite.

La véritable House of Cards, elle, sera diffusée reprendra le 4 mars sur Netflix. En France, Canal+ qui détient les droits de diffusion, la diffusera dans la foulée.