DR

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a adressé une lettre à la chaîne signifiant que l’émission de Jean-Luc Delarue du 3 avril aurait dû être déconseillée aux moins de 12 ans.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a adressé une lettre à la chaîne signifiant que l’émission de Jean-Luc Delarue du 3 avril aurait dû être déconseillée aux moins de 12 ans. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel ( CSA) a rendu une décision concernant le programme quotidien Toute une histoire , présentée par Jean-Luc Delarue sur France 2. Il a estimé que la chaîne avait fait usage d’une signalisation insuffisante lors de l’émission du 3 avril 2008, déconseillée au moins de 10 ans. Selon lui, le thème abordé - la pédophilie au féminin – imposait une signalétique de catégorie III (déconseillé au, moins de 12 ans) et par conséquent l’émission n’aurait pas due être diffusée en cours de journée.