DR

Ice Show a démarré mercredi dernier et les premiers scores d’audience de l’émission annoncent de bons présages pour la suite de l’aventure. Florence Duhayot la directrice générale de Studio 89 qui est à l'origine du programme, a tout de même annoncé vouloir faire quelques modifications pour le deuxième numéro.

Ice Show a donné son coup d’envoi mercredi soir devant près de 3.3 millions de téléspectateurs. Grand défi de cette fin d’année pour M6, le programme a reçu en majorité de bonnes critiques de la part des téléspectateurs. Mais le show n’a pas atteint la perfection et à en croire certains, des réajustements seraient nécessaires. Ainsi interviewée par le site Puremédias, la directrice générale de Studio 89, Florence Duhayot, a déclaré vouloir apporter quelques changements à Ice Show pour parier aux attaques du public.Malgré la beauté des prestations présentées pour le premier numéro, la durée d’Ice Show a été vivement critiquée. La fin de l’émission était annoncée à 23h15, mais l'horaire a été largement dépassé puisque le show a enregistré près de 45 min de retard. Jugée trop longue, l’émission devrait normalement changer de rythme à l’avenir "Certaines choses iront un peu plus vite et d'autres choses seront un peu plus longue. On va un peu casser le rythme. L'émission va être un peu plus courte, c'est sûr." a précisé Florence Duhayot.Autres éléments qui ont été longtemps discutés sur les réseaux sociaux : les nombreux tacles entre les différents coachs des équipes. Qu’ils s’agissent de Sarah Abitbol, Gwendal Peyzerat, Surya Bonali ou encore Philippe Candeloro, les patineurs ne se sont pas laissés faire. La directrice de studio 89 s’en justifie : "Ils travaillent depuis maintenant un mois avec leurs personnalités et les font progresser. Il y a un attachement et donc dès qu'ils sont critiqués, ils sont blessés et répondent, c'est normal. Et ce n'est pas un souci qu'il y ait des critiques parce qu'ils sont extra-légitimes pour dire ce qu'ils pensent." Pour parier à la longueur de l’émission, les coachs devront intervenir de façon plus efficace. Quant au jury professionnel et son silence parfois mal perçu, Florence Duhayot a expliqué que cela ne devrait pas changer car sa volonté était de garder les codes du patinage artistique. Les notes des jurés et des téléspectateurs sont données sur 6, et, comme dans les vraies compétitions, le jury, composé de professionnels, est muet. Seuls les coachs donnent leurs avis sur les prestations.La semaine prochaine, les équipes continueront la compétition avec de nouveaux numéros. Les coachs et leurs candidats devront se surpasser pour espérer poursuivre l’aventure. Rendez-vous mercredi prochain à 20h50 sur M6.