DR

Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, journalistes otages en Afghanistan depuis le 30 décembre 2009 ont été libérés. L’information a été officialisée par France Télévisions et le président Nicolas Sarkozy. France 3, chaîne pour laquelle travaillaient les journalistes, diffuse une édition spéciale sur son antenne.

Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, journalistes otages en Afghanistan depuis le 30 décembre 2009 ont été libérés. L’information a été officialisée par France Télévisions et le président Nicolas Sarkozy. France 3, chaîne pour laquelle travaillaient les journalistes, diffuse une édition spéciale sur son antenne. Après 18 mois de captivité, les journalistes retenus en otage en Afghanistan alors qu’ils réalisaient un reportage pour le magazine Pièces à convictions sur France 3, ont donc retrouvé leur liberté. La nouvelle est tombée à 15h22 sur le site Internet de France Télévisions, reprise très rapidement par les chaînes d’informations et les réseaux sociaux. A l'Assemblée Nationale, Bernard Accoyer a rapidement confirmé la nouvelle aux députés réunis dans l’hémicycle. Une annonce qui a été suivie par une salve d'applaudissements.Par la suite, c'est le Premier ministre, François Fillon qui a commenté la nouvelle : "Depuis quelques heures nos deux otages français en Afghanistan sont entre les mains des forces françaises", avant de précisé "il sont en bonne santé et seront dans quelques heures sur le sol français."France 3 devrait rapidement prendre l’antenne pour commenter et réagir à cette information lors d’une édition spéciale d’information.Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier devraient arriver à Paris demain, jeudi 30 juin, vers 8h du matin.