DR

Après la fin du tournoi de Roland Garros, vient l’heure de faire le bilan des recettes publicitaires pour France Télévisions. Cette étude réalisée par l’agence Yacast révèle une hausse du nombre de spots publicitaires mais une légère baisse du chiffre d’affaire global.

Après la fin du tournoi de Roland Garros, vient l’heure de faire le bilan des recettes publicitaires pour France Télévisions. Cette étude réalisée par l’agence Yacast révèle une hausse du nombre de spots publicitaires mais une légère baisse du chiffre d’affaire global.L’heure du bilan de Roland Garros a sonné pour France Télévisions. L’édition 2011 du tournoi international français de tennis a particulièrement souri aux chaînes du groupe télévisuel français qui ont réalisé de très bonnes audiences tout au long de ces deux semaines de rencontres sportives.Le tennis club présenté par Cyril Hanouna sur France 4 a par exemple vu son audience augmenté de 60% par rapport à l’édition 2010. Même constat du côté de France 2. Les audiences de Roland Garros ont augmenté de plus de 35% comparé à celles réalisées l’année dernière. Au total, 29 millions de téléspectateurs ont regardé ce tournoi pendant au minimum dix minutes consécutives.Après les audiences, place aujourd’hui au bilan publicitaire, réalisé par l’agence YACAST. L’édition 2011 du tournoi suivie par France 2, France 3 et France 4 a permis à la chaîne de diffuser 1450 spots de publicités ce qui équivaut à 8h50 minutes de temps d’antenne. France Télévisions a ainsi pu engranger 7 millions d’euros bruts hors taxes grâce à ces pauses publicitaires.Mais à y regarder de plus près, le bilan publicitaire diffère suivant la chaîne. France 2 se place en tête des recettes en récoltant 6 millions d’euros grâce à la diffusion de 9902 spots soit 5h40 de publicités. France 3 termine deuxième avec seulement 50 spots mais qui génère un revenu de 0,6 million d’euros. France 4 monte sur la dernière marche du podium avec 410 spots de publicités ne générant que 0,4 millions d’euros.En volume, le nombre de spots publicitaires augmente de 7,2% par rapport à l’édition 2010 ( 1350 spots ont été diffusés en 2010 sur France 2 et France 3). Du côté de la durée des publicités, on note également une augmentation de 7,9% entre 2010 et 2011. Mais la comparaison reste limitée entre les recettes de 2011 et 2010. Le dispositif de France Télévisions diffèrent en effet cette année des années précédentes. France 3 s’est, par exemple, retrouvé relégué à la diffusion des fins de match en début de soirée.Cependant, YACAST note une légère baisse du chiffre d’affaire publicitaire global de France Télévisions qui passe de 7,7 millions en 2010 à 7 millions en 2011. Une différence qui s’explique, selon les auteurs de l’enquête, par les prix des spots de France 4, bien inférieurs à ceux de France 2 ou France 3.