DR

Touchés par les projets de la commission Copé sur la réduction des antennes en région, les salariés de France 3 Alsace portaient un "deuil fictif" ce matin dans les rues de Strasbourg.

Touchés par les projets de la commission Copé sur la réduction des antennes en région, les salariés de France 3 Alsace portaient un "deuil fictif" ce matin dans les rues de Strasbourg. Un enterrement avant l’heure avait lieu ce matin à Strasbourg pour protester contre les prochaines mesures de la Commission Copé, a annoncé l' AFP. En souhaitant réduire à la télévision publique "le nombre de régions de 13 à 7", le gouvernement mettrait fin entre autres à " France 3 Alsace en tant qu’entité entière et autonome", ont protesté les 30 salariés de l’antenne alsacienne. Pour montrer le mécontentement du personnel de la chaîne avant l’annonce la semaine prochaine des projets de la Commission Copé, ce dernier coup de gueule était on ne peut plus symbolique : un corbillard décoré de fleurs et portant le logo de la chaîne régionale, ainsi que des tracts distribués à tout va dans les rues de Strasbourg.