DR

Stupeur. Des journalistes de Libération ont publié sur Twitter des messages informant que des coups de feu ont été tirés ce lundi 18 novembre au siège du quotidien. (mise à jour)

Publié à 10h53 : L’information est parue autour de 10h30 ce lundi matin sur Twitter. Un message, sans précisions, indique que des "coups de feu" ont été entendus au rez-de-chaussée des bureaux de Libération. Une information confirmée par le service de communication du quotidien à nos confrères de Puremedias.