DR

Invité dans l'émission "Paris Croisière", Christophe Hondelatte s'est mis à proférer des menaces diverses et variées à l'égard du chanteur... A l'origine le refus de Maxime Le Forestier d'improviser une chanson autour du piano de la péniche.

Le 7 mai dernier, les invités à l'enregistrement de Paris Croisière ( Paris Première) avec Christophe Hondelatte ont assisté à un incident mémorable. A l'origine le refus de Maxime Le Forestier d'improviser une chanson autour du piano de la péniche. Après que Roselyne Bachelot et Isabelle Morini-Bosc eurent entonné J'ai la mémoire qui flanche et que Julien Doré eut interprété Under Morphino, l'animateur a souhaité que tous les invités reprennent en choeur San Francisco, avec notamment Julien Pierson, premier finaliste éliminé de Nouvelle Star 2008 (et accessoirement chouchou de Christophe Hondelatte). Maxime Le Forestier avait prévenu la production: pas question d'interpréter un morceau, les conditions techniques n'étant pas réunies. Et ce qui devait arriver arriva: arrachant son micro et vociférant un "je me casse !" d'anthologie, Christophe Hondelatte s'est mis à proférer des menaces diverses et variées à l'égard du chanteur, éberlué: "Tu n'es pas à la hauteur de ta légende... Tu n'es pas généreux..." La fureur a duré plus de 15 minutes durant lesquelles l'animateur a notamment menacé sa victime du jour de ne pas l'inviter dans les émissions de divertissement qu'il pourrait présenter sur France 2. Maxime, très choqué par l'incident, a, du coup, annulé le Laissez-vous tenter spécial de 30 minutes qui devait lui être consacré le 16 mai, se contentant d'une interview à un journaliste de RTL. Quant à la séquence sur la péniche, filmée mais dépourvue de son, donc inexploitable, elle a été coupée au montage. Coupure qui arrange tout le monde...