Gaumont

La comédie de Gérard Oury reviendra dimanche soir sur France 2. Voici les secrets de ce film qui a fait plus de cinq millions d’entrées en 1971.

 

Un clin d’œil à Victor Hugo

Malgré son ton résolument comique et farfelu, La Folie des Grandeurs est librement adaptée du drame romantique Ruy Blas de Victor Hugo. Le célèbre écrivain est d’ailleurs remercié dans le générique de fin pour "sa précieuse collaboration" malgré le fait que "Toute ressemblance avec les personnages d'un célèbre drame ne serait que l'effet d'une fâcheuse coïncidence".

Louis de Funès peut interpréter tous les emojis

C’est Michel Polnareff qui a signé la bande-originale

Difficile d’imaginer que c’est le célèbre chanteur disco qui a signé la bande-originale de La Folie des Grandeurs. Largement inspiré par la musique d’Ennio Moriconne et l’ambiance des Westerns Spaghettis, Michel Polnareff signe ici des compositions envolées et délicieusement rétros qui auraient très bien pu trouver leurs places dans des films de Quentin Tarantino.

Bourvil aurait dû jouer dans le film

Lorsqu’il a imaginé le film, Gérard Oury a écrit le rôle du valet Blaze pour Bourvil. Malheureusement, l’acteur est mort quelques mois avant le début du tournage. Sur les conseils de Simone Signoret, Gérard Oury aurait alors proposé le rôle à Yves Montand tout en l’adaptant au jeu de l’acteur.

C’est l’un des derniers rôles grand public de Karin Schubert avant sa carrière dans le X

Non, n’imaginez pas regarder la filmographie de Karin Schubert en famille. Malgré sa prestation très remarquée dans La Folie des Grandeurs, l’actrice allemande n’a pas réussi à percer dans le cinéma "classique" et a été contrainte de tourner dans des films X italiens pour financer le traitement de son fils toxicomane. Une histoire qui n’a plus rien d’une comédie.

Le destin tragique de Karin Schubert : de La Folie des Grandeurs au cinéma porno

DR

Une histoire de famille pour Louis de Funès

Le roi incontesté du box-office français est lui-même issu d’une famille de la noblesse castillane. Malheureusement, celle-ci a été ruinée bien avant sa naissance. Ce qui n’empêche pas Louis de Funès de livrer une de ses prestations les plus déchaînées et inoubliables.