Zone Interdite : M6 et Wendy Bouchard réagissent à la polémique sur le Hellfest

Zone Interdite : M6 et Wendy Bouchard réagissent à la polémique sur le Hellfest

Pointées du doigt par des fans de métal mécontents du traitement qui leur était réservé dans un reportage diffusé le 24 juillet dernier dans Zone Interdite, la chaîne et Wendy Bouchard, la présentatrice de l’émission, ont tenu à se défendre de toute volonté de dénigrer les spectateurs du Hellfest.

01/08 16:29

Depuis la diffusion le 24 juillet dernier d’un reportage consacré au Hellfest dans le magazine Zone Interdite présenté par Wendy Bouchard, le torchon brûle entre M6 et les amateurs de métal. Face à la colère provoquée par ce reportage, M6 a décidé de répondre par le biais d’un court message posté sur son site internet M6 et vous.Jouant la carte de l’apaisement, la chaîne affirme ainsi : "Il est important pour nous d’être à votre écoute et de connaître votre opinion sur nos programmes. Ce numéro de Zone interdite était consacré au tourisme avec pour angle précis "l’invasion de touristes : quand les habitants se révoltent !". Il nous a semblé intéressant d’aborder le Hellfest qui réunit chaque année 115 000 festivaliers sur 3 jours, et engendre de nombreuses protestations. Ce sujet ne cherche en rien à dénigrer les fans de métal mais met en évidence la perception qu’en ont certains habitants de la région."Contacté par nos soins, le service presse de M6 a confié que la chaîne ne comptait pas pour le moment faire d’autres commentaires que le message posté sur leur site à destination des téléspectateurs. Sortie elle aussi de son silence, Wendy Bouchard, la présentatrice de Zone Interdite, a tenu à confirmer les propos de la chaîne affirmant que ce reportage n’était pas une campagne de dénigrement à l’égard des spectateurs du Hellfest. Elle a ainsi posté sur Twitter mercredi : "Bjr, #zoneinterdite ne cherchait pas à dénigrer les fans mais à mettre en évidence la perception du #Hellfest qu’ont certains habitants."Présentés notamment comme des "zombies gothiques", les amateurs de métal ont pris d’assaut la toile pour exprimer leur colère face à un traitement médiatique qui les a profondément touchés. Outre les nombreux messages adressés à la chaîne via les réseaux sociaux, c’est par le biais d’une pétition réunissant ce jeudi déjà près de 51 000 signatures que les "métalleux" ont décidé de protester et de demander des excuses à la chaîne pour cause de diffamation.Les instigateurs de cette pétition affirment notamment dans un court texte traduit dans plusieurs langues : "Lors de son reportage sur le Hellfest, la chaîne s'est permise de faire preuve d'une grande cruauté envers les participants de cet évènement mondial. "Drogués, alcooliques, irrespectueux, voleurs, sales, satanistes", voilà une mince partie des termes désignant les festivaliers."

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues