Will Smith : "Espérer être nommé aux Oscars, c'est le baiser de la mort"

Will Smith

Interrogé dimanche dans Sept à Huit, Will Smith est revenu sur son dernier film Seul contre tous, son absence de nomination aux Oscars ainsi que la polémique sur le manque de diversité à Hollywood.

 

"C'était très risqué, même terrifiant. "Voilà ce que répond Will Smith lorsqu'il évoque le rôle qui marque son retour au cinéma dans le film Seul contre tous. Celui d'un médecin légiste qui découvre une affection cérébrale chez les joueurs professionnels de football américain. Une affection due à la pratique du sport et aux chocs violents. 

Mais si le long-métrage pointe du doigt l'un des points noirs d'un "pilier de la culture américaine", Will Smith a foncé tête baissée dans ce projet. "La première fois que j'ai lu le scénario, je me souviens, je me suis dit que Denzel Washington allait s'éclater avec ce rôle", a-t-il confié dimanche dans Sept à Huit sur TF1. En acceptant ce projet, et ce rôle, Will Smith n'avait pas en tête une nomination aux Oscars. "En général, je ne me mets pas ça dans la tête, c'est un peu le baiser de la mort si vous vous laissez aller. Mais pour moi, quand vous incarnez ce genre de personnages, surtout quand c'est lié à la vie de quelqu'un qui existe, évidemment on veut remporter toutes les récompenses possibles pour ce rôle", explique-t-il.

Oscars 2016 : le palmarès complet, dominé par Leonardo DiCaprio et Mad Max Fury Road

Mais cette année, ni lui, ni aucun acteur ou actrice de couleur, n'a eu droit à une nomination aux Oscars 2016. Un manque de diversité qui a poussé le comédien et sa femme Jada Pinkett Smith à boycotter la cérémonie qui s'est déroulé dimanche soir. "Mon problème, c'est que ce que j'aime dans l'Amérique, dans Hollywood, c'est l'énorme potentiel de la diversité et l'énorme potentiel de l'intégration. Je veux attirer l'attention sur un problème qui est plus vaste que ça que les Oscars, on ne fait pas assez apparaître toute notre culture et notre diversité", explique-t-il.

L'histoire de Seul contre tous de Peter Landesman  qui sort le 9 mars 2016 : 

Le Dr Bennet Omalu, un neuropathologiste de médecine légale, a mené un combat digne de David contre Goliath : il fut le premier à découvrir l’encéphalopathie traumatique chronique, une affection cérébrale liée à la pratique du sport chez les joueurs professionnels, et s’est démené pour révéler son existence contre ceux que cela gênait. La croisade d’Omalu l’opposa dangereusement à l’une des institutions les plus puissantes du monde…

La bande annonce du film :  

 

 

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues