Will Hunting a 20 ans : aux origines d'un triomphe miraculeux

Will Hunting : aux origines d'un triomphe pour Gus van Sant

Retour sur la success story de Will Hunting, un film qui a bien failli ne jamais voir le jour. 

Mis à jour du 05/12/2017 : Sorti aux Etats-Unis il y a 20 ans jour pour jour, Will Hunting est le film qui a consacré Gus van Sant et propulsé le duo Matt Damon - Ben Affleck sur le devant de la scène. Tout en offrant à Robin Williams le seul et unique Oscar de sa carrière. Une belle histoire qui a pourtant failli bien mal se terminer. 

 

L'abnégation de Matt Damon et Ben Affleck

Aux origines de Will Hunting, il y a un tandem de potes qui depuis leurs plus jeunes années dans le Massachussetts ne s'est jamais quitté et qui forme encore aujourd'hui le duo de BFF le plus célèbre de Hollywood : Matt Damon et Ben Affleck. L'idée de Will Hunting apparaît à Matt alors que celui-ci est étudiant à Harvard. Pour son cours de dramaturgie, il fait appel à son ami Ben pour écrire la première version de Will Hunting ; une version un peu plus musclée car il s'agissait à l'époque d'un thriller dans lequel un jeune homme d'une intelligence prodigieuse venu des quartiers défavorisés de Boston devenait agent spécial du FBI.

Les deux hommes présentent alors leur script au studio Castle Rock Entertainment, dirigé à l'époque par un certain Rob Reiner. Avec l'aide du scénariste vétéran William Goldman (Butch Cassidy et le Kid, Les hommes du président, Marathon Man...), ils incitent les deux scénaristes débutant à se recentrer sur la relation entre Will Hunting et son professeur de mathématiques, qui devient le cœur du film. Castle Rock acquiert les droits d'adaptation du script, mais le projet patine. Le studio ne veut pas de Damon et Affleck, trop inexpérimentés, dans les rôles-titres, et courtisent notamment Brad Pitt et Leonardo DiCaprio.

Les deux hommes se retrouvent alors dans une impasse : ils ont un mois pour démarcher un nouveau studio pour reprendre le projet. Dans le cas contraire, Castle Rock conserverait les droits et les éjecterait de leurs postes. Ils reçoivent alors l'aide de l'un de leurs amis dans l'industrie, Kevin Smith. Dans une interview accordée à Ain't It Cool News en 1997, Matt Damon décrivait l'influence miraculeuse du réalisateur de Clerks sur le destin de Will Hunting.

"Le dernier film qu'avait fait Ben à l'époque était Les Glandeurs, et le mien c'était un téléfilm, Les derniers pionniers, pour TNT. Les gens ne se disaient certainement pas : 'Mettons ces deux crétins en tête d'affiche de notre film'. Ils n'allaient pas nous payer une fortune et nous donner les deux meilleurs rôles. Puis Kevin Smith a lu le script parce que Ben tournait avec lui Méprise multiple. Il l'a alors directement transmis à Harvey Weinstein. Le lendemain après qu'il l'ait lu, Miramax rachetait les droits".

Matt Damon et Ben Affleck conservent donc les droits sur leur création, convaincus notamment au terme d'un épisode qu'a évoqué Harvey Weinstein sur le plateau de Graham Norton en mars 2015 : "Au bout de dix minutes le jour de la réunion, je leur dis : 'Les mecs, il y a un truc dans le script qui me chiffonne, vers la page 60. Il y a une scène de sexe oral avec deux professeurs à genoux... Qu'est-ce que c'est que ce truc ?. Ces deux professeurs sont hétéros, il n'y a aucun indice qui pouvait le laisser apparaître, je ne comprends pas'. Et ils me répondent : 'On a écrit cette scène juste pour voir si les gens dans votre position lisent bien le script jusqu'au bout !. Dans tous les studios qu'on a visité, ils avaient lu le synopsis, mais personne n'avait rien fait remarquer à propos de cette scène. Vous êtes le seul à nous en avoir parlé, on veut que ce soit vous qui fassiez le film'".

Un film de bande

Reste cependant à l'époque un long travail pour Affleck et Damon : trouver un réalisateur et un acteur pour incarner Sean Maguire, le psychologue avec lequel Will Hunting se lie d'amitié. Reconnaissants envers leur ami Kevin Smith, les deux scénaristes lui proposent dans un premier temps de réaliser le film, mais celui-ci refuse. "Je ne l'ai jamais regretté", confiait Smith dans une interview à Shortlist. "Quand on a présenté le film à Miramax, Harvey Weinstein, Ben Affleck et Matt Damon m'ont dit : 'Pourquoi tu le réaliserais pas ?'. Je leur ai dit : 'C'est vraiement génial, mais on a besoin de quelqu'un de vraiment bon pour ça'."

Le projet circulera entre les mains de plusieurs réalisateurs dont Mel Gibson et Michael Mann, ce dernier ayant même tourné de l'aveu de Kevin Smith une quinzaine de minutes de test footage. L'heureux élu se nommera finalement Gus van Sant, que Damon et Affleck courtisent après avoir vu son Drugstore Cowboy. "Je déjeunais un jour avec un ami, Mark Tusk, qui travaillait chez Miramax", se souvient le cinéaste dans un entretien pour FilmScouts. "Il me parlait d'un script co-écrit par Ben Affleck et Matt Damon. Je connaissais ces deux garçons parce qu'ils avaient passé des auditions pour mes films, et j'avais travaillé avec le frère cadet de Ben, Casey [pour Prête à tout]. Mark savait que je les connaissais, m'a dit qu'ils avaient écrit un script excellent et qu'ils venaient de l'acheter".

Le projet va finalement aller de l'avant avec le trio, bien aidé par le succès de Prête à tout, premier film de commande de studio pour van Sant, et par le gain de notoriété de Matt Damon, qui tourne à l'époque L'idéaliste de Francis Ford Coppola. C'est d'ailleurs Coppola qui servit d'entremetteur entre Damon et Robin Williams, qui venait de tourner à l'époque Jack avec le réalisateur. "C'est devenu une blague sur le plateau, je leur demandais toujours leurs papiers d'identité", confiait Williams au Boston Magazine en 2013. "J'ai lu le script et je l'ai réellement trouvé extraordinaire. Le personnage de Sean avait une telle histoire que je me demandais d'où tout cela venait. J'ai appris plus tard que le personnage était comme une synthèse entre la mère de Matt et le père de Ben".

En compagnie notamment de Minnie Driver (choisie alors que Claire Danes avait été initialement approchée) et de Stellan Skarsgard, le tournage débuta le 14 avril 1997 et dura en tout sept semaines. L'aboutissement d'un travail de longue haleine pour les deux amis qui voyaient enfin leur travail aboutir. La première journée de tournage fut d'ailleurs l'occasion du plus grand souvenir que garde Matt Damon du film, comme il s'en était confié au Boston Magazine.

"Je me souviens que nous nous sommes tous les deux mis à pleurer à cause d'une scène entre Robin et Stellan. Quand Gus a dit action, on voyait ces gars, enfin je veux dire, ces acteurs accomplis, réciter nos mots, on avait attendu si longtemps pour ça. Je me suis assis à côté de Ben, et les larmes coulaient sur ma joue car j'étais tellement heureux et soulagé de voir que tout cela était en train d'arriver".

Un triomphe pour l'histoire

Le succès de Will Hunting arrivera en deux temps. Le film connaît dans un premier une sortie limité à la toute fin du mois de décembre 1997, afin d'entrer dans les délais de sélection pour les Oscars, avant d'obtenir une sortie nationale en janvier 1998. il connaît rapidement un grand succès, récoltant 138 millions de dollars de recettes aux États-Unis et 225 millions à l'échelle mondiale, pour à peine dix millions de budget. Le film dépasse par ailleurs le million d'entrées en France.

Porté par un accueil critique dithyrambique, le film se retrouve pourtant dans une saison des awards particulièrement relevée, avec comme principaux concurrents le L. A. Confidential de Curtis Hanson, et surtout le mastodonte Titanic de James Cameron, qui domine outrageusement le box-office mondial. Will Hunting décroche quatre nominations aux Golden Globes, et repart avec celui du Meilleur scénario. Quelques jours plus tard, les nominations aux Oscars tombent : face aux quatorze nominations de Titanic, le film s'en tire avec neuf nominations.

Le soir de la cérémonie restera certes célèbre pour la moisson historique de Titanic et ses onze trophées mais aussi pour les deux statuettes que remportera Will Hunting. Ces dernières donneront lieu en effet à deux des discours de remerciements les plus célébères de l'histoire des Oscars. À 27 et 25, Matt Damon et Ben Affleck décrochent leur premier Oscar pour le Meilleur scénario original. Après avoir fait un gros calin à leurs mamans respectives, les deux amis livrent un discours aussi spontané qu'enthousiaste et confus.

L'autre consécration viendra pour Robin Williams, qui remporte l'Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle, sa première récompense après trois échecs dans les années 90. Une récompense dûment mérité pour l'acteur tragiquement disparu en 2014, qui reçut une longue standing ovation avant d'offrir un discours plein d'humour et d'émotion, qui reste encore dans les mémoires. Gus van Sant, lui, dût s'incliner face à James Cameron. Il n'empêche que s'ouvrit pour lui une période particulièrement faste, à peine altérée par le flop de son remake de Psycho l'année suivante, qui débouchera sur sa fameuse "tétralogie de la mort" dans les années 2000 avec Gerry, Elephant, Last Days et Paranoid Park.

L'histoire de Will Hunting : Will Hunting est un authentique génie mais également un rebelle aux élans imprévisibles. Il est né dans le quartier populaire de South Boston et a arrêté très tôt ses études, refusant le brillant avenir que pouvait lui procurer son intelligence.

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

A lire aussi sur Première

Inside Man : l'histoire secrète du film de Spike Lee

Avant de devenir l'un des plus grands succès de la filmographie de Spike Lee, Inside Man a vécu une existence mouvementée, qui a duré plusieurs années.

Ghost : l'histoire d'un succès planétaire

Devenu l'un des films romantiques les plus incontournables du genre, Ghost est devenu le succès que l'on connaît par une succession de paris audacieux qui se sont avérés gagnants.

La Cité de la peur : cinq choses que vous ne savez pas sur la comédie culte

À l'occasion de sa rediffusion, retour sur cinq petites anecdotes qui, à l'image des cinq lettres qui composent l'indice O.D.I.L.E, donnent leur sens à la "comédie familiale" culte de l'esprit Canal.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project