Star Wars 7 : Stephen Colbert se moque de la critique par le Vatican

Star Wars 7 : Stephen Colbert se moque de la critique par le Vatican

Les critiques négatives du Réveil de la Force par le journal officiel du Vatican ont inspiré l'animateur, qui essaie de défendre le film à sa manière.

Si Star Wars : le Réveil de la Force n'en finit plus d'exploser les compteurs au box-office jour après jour, le film ne fait tout de même pas l'unanimité auprès des spectateurs. Malgré une réception critique dans l'ensemble enthousiaste, des voix s'élèvent un peu partout contre la direction prise par la saga à travers le film réalisé par J. J. Abrams. Parmi ces détracteurs, l'un a fait particulièrement parler de lui par son profil atypique : L'Osservatore Romano, journal du service officiel d'information du Vatican. Le journal reprochait notamment au film la faiblesse de son méchant Kylo Ren, incarné par Adam Driver.

Le Vatican dégomme Star Wars 7 parce qu'il trouve Kylo Ren trop "fade"

Les critiques du journal du Vatican sont arrivées jusqu'aux oreilles de Stephen Colbert, qui en a répondu en défendant Le Réveil de la Force. "Ces messieurs ont qualifié le film de confus et fumeux, et de trop sombre. Le Vatican, et ce que je vais dire est vrai, a donné une meilleure critique de Spotlight que de ce film !". Pour rappel, le film de Thomas McCarthy raconte le combat de journalistes américains pour faire connaître des cas de pédophilie commis par des prêtres et cachées par l'Église pendant des années... De confession catholique, Stephen Colbert ajoute que cette polémique peut avoir des conséquences troublantes chez les croyants fans de la saga de George Lucas : "À cause de cette histoire, je me retrouve au beau milieu d'une crise de foi, tiraillé entre des croyances profondément ancrées en moi depuis l'enfance... et l'Église catholique".

L'animateur avance même une explication toute personnelle pour essayer de justifier la critique du Vatican : "Ce Star Wars raconte l'histoire d'une salvatrice née dans le désert, choisie pour sauver l'humanité. C'est de la violation de copyright ! Et puis, cela n'aide pas que la trilogie originale tourne d'un père, d'un fils et d'un saint esprit. Le Vatican ne doit pas non plus aimer le fait que le méchant essaie sans cesse de poignarder les gens à l'aide d'une croix. Et n'oublions pas que Star Wars et l'église catholique sont chacun vénérés par des hordes de vierges à travers le monde".

Pour ceux qui souhaiteraient départager les deux camps, Star Wars : le Réveil de la Force, qui vient de dépasser Avatar au box-office américain (non ajusté), est toujours en salles. Bande-annonce :

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues