Retour vers le futur III : tous les hommages rendus par le film aux classiques du western

Retour vers le futur III tous les hommages rendus par le film aux classiques du western

Retour vers le futur III est une déclaration d'amour à l'âge d'or du western à travers de nombreuses références plus ou moins subtiles.

Après deux premiers opus revenus sur le devant de l'actualité il y a quelques jours pour le trentième anniversaire du premier et la date du second à laquelle la Delorean s'arrête dans le futur (qui n'en est désormais plus un), Retour vers le futur mettait le point final de sa trilogie en 1990 avec un troisième opus au Far West. Cette fois, plus question d'aller dans le passé ou l'avenir proche, puisqu'il s'agit carrément d'un bond en arrière dans le temps à destination de l’année 1885.

Sorti à peine six mois après le deuxième volet, Retour vers le futur III fut tourné dans la foulée du deuxième, Robert Zemeckis ayant même conclu le montage de Retour vers le futur II en parallèle du tournage du troisième. À cette occasion, le film joue avec et renverse certains codes de la franchise puisque c'est cette fois-ci Doc Brown qui se mue en héros romantique pour séduire l'institutrice du village, Clara Clayton (Mary Steenburgen). Pas de quoi cependant chambouler les habitudes du public, qui plébiscita une nouvelle fois les aventures temporelles des héros de Zemeckis, notamment en France avec 1,7 million d'entrées.

Pour sauver Doc, menacé de mort par Buford Tannen, l'ancêtre de Biff tout aussi peu commode, Marty retourne donc sur les traces de son aïeul Seamus McFly dans les paysages du Grand Ouest. L'occasion pour la saga de s'approprier un nouveau genre, celui du western, auquel Retour vers le futur III multiplie les hommages. Alors que NT1 conclut la diffusion de la trilogie culte ce soir, on décortique quelques-unes des références les plus marquantes du film de Robert Zemeckis.

Retour vers le Futur 3 Michael J Fox Clint Eastwood

Clint Eastwood omniprésent

C'est la référence la plus aisément identifiable de toutes : pour éviter d'éveiller les soupçons de Seamus et révéler leur parenté lointaine, Marty utilise à nouveau un nom d'emprunt. Après Calvin Klein (en VO) ou Pierre Cardin (en VF) dans le premier épisode, il se fait cette fois-ci passer pour l'une des plus grandes légendes du western, Clint Eastwood. Mais la comparaison ne s'arrête pas là puisque pour passer inaperçu à Hill Valley, il endosse également le poncho et le chapeau caractéristique de "Blondie" dans Le Bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone.

Hill Valley, une mine à références

Avant de devenir le Hill Valley que l'on connaît des deux premiers épisodes, la petite ville fictive de Californie est en 1885 un village en train de se construire, et qui vient tout juste d'inaugurer son célèbre hôtel de ville. Un village qui révèle déjà pourtant quelques petits clins d'oeil aux spécialistes du western. La gare du village notamment rappellera quelques souvenirs puisqu'il s'agit exactement du même décor que celui de Pale Rider, le cavalier solitaire, de et avec... Clint Eastwood.

 

Retour vers le Futur 3 Hill Valley

Ceux qui sont encore plus observateurs remarqueront également un hommage discret à Il était une fois dans l'ouest, et ce dès l'arrivée de Marty à la gare de la Hill Valley de 1885. Le tournage de la séquence sous la forme d'un travelling conclu par une vue aérienne du village est en effet une reprise de l'arrivée de Jill (Claudia Cardinale) à Flagstone dans le film de Sergio Leone. La comparaison des deux séquences mises côte-à-côte est à ce titre particulièrement parlante.

L'homme qui tua Buford Tannen

Avec sa tronche patibulaire et son goût pour la menace et la persécution de Marty et Doc, on comprend rapidement que ce trait de caractère est héréditaire chez les Tannen. Mais Buford Tannen, présenté comme la plus fine gâchette de l'Ouest, rappelle également un autre célèbre personnage. Son apparence et ses habits sont en effets inspirés de ceux de Lee Marvin dans L'homme qui tua Liberty Valance de John Ford.

Retour vers le Futur 3 Buford Tannen

Oh my darling, oh my darling...

La séquence du bal qui se clôt sur la confrontation entre Buford, Doc et Marty reste principalement connue du fait de l'apparition des membres du groupe ZZ Top, qui troquent leurs habits de rockeurs (mais pas leur longue barbe), pour ceux de musiciens de country. Et lorsque la situation dégénère et que Buford tente d'enlever Clara des bras de Doc, le morceau qui passe n'est autre qu'une version instrumentale de My Darling Clementine, une célèbre ballade folk composée en 1884 (impeccable sens du timing). My Darling Clementine a surtout été rendue célèbre par le film La poursuite infernale de John Ford, auquel elle prête même son titre en version originale.

Des vieux de la vieille du western en caméo

Retour vers le futur III dissimule aussi quelques hommages pointus en faisant apparaître le temps de courtes apparitions des acteurs Les trois piliers de comptoir vieillissants du saloon de Hill Valley sont notamment incarnés par trois vétérans de l'âge d'or du western : Pat Buttram, Harry Carey Jr et Dub Taylor.

Retour vers le Futur 3 Matt Clark, Pat Buttram, Harry Carey, Jr et Dub Taylor

Buttram était principalement connu aux États-Unis pour être le compagnon d'aventure à la télévision du cowboy chanteur de blues Gene Autry, extrêmement populaire des années 1930 à la fin des années 1950. Harry Carey Jr. fut tout comme son père un des acteurs secondaires fétiches de John Ford, qui le fit tourner notamment dans Le fils du désert, Rio Grande ou La prisonnière du désert. Quant à Dub Taylor, il fit de nombreuses apparitions dans plusieurs dizaines de westerns dont des classiques comme Pat Garrett et Billy the Kid, La Horde sauvage ou Les géants de l'Ouest.

Le serveur du saloon de Hill Valley est par ailleurs interprété par l'acteur Matt Clark, qui jouait déjà un serveur de saloon dans Josey Wales hors-la-loi en 1976. Dans ce film, Clint Eastwood s'adressait à lui pour lui demander s'il avait du whisky, le barman lui répondant qu'il n'en avait plus. Dans Retour vers le futur III, Marty lui demande cette fois-ci un verre d'eau, et Matt Clark lui répondit qu'ils ne servaient... que du whisky !

Marty sifflera trois fois

Un des dialogues en VO fait également référence à un autre classique, Le train sifflera trois fois (High Noon) de Fred Zinneman. Au moment où Marty et Buford conviennent de la date de leur duel sur la grand rue du village, on peut entendre les deux hommes se répondre : "We'll settle this then... right there... out in the street... in front of the Palace Saloon! / Yeah, right. When? High noon? / Noon? I do my killin' before breakfast! Seven o'clock!". La petite astuce de Marty pour contrer les balles de pistolet de Buford à l'aide d'une plaque métallique est quant à elle un hommage à Pour une poignée de dollars.

L'histoire de Retour vers le futur III : 1985. Marty McFly a regagné la petite bourgade de Hill Valley après son périple mouvementé. Il reçoit une lettre de son vieil ami, Doc Brown, dont il n'avait plus de nouvelles, postée cent ans plus tôt, lui apprenant qu'il vit comme forgeron au Far-West.

Retour vers le Futur III est diffusé ce soir à 20h55 sur NT1.


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

A lire aussi sur Première

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project