Les films à la télé du mardi 6 octobre : Une nouvelle amie, La chambre des officiers, Touchez pas au grisbi

Les films à la télé du mardi 6 octobre : Une nouvelle amie, La chambre des officiers, Touchez pas au grisbi

Ce soir à la télévision, Romain Duris dévoile sa vie secrète à Anaïs Demoustier, le best-seller de Marc Dugain prend vie sur grand écran et Jacques Becker offre un film culte au duo Gabin-Ventura.

Une nouvelle amie de François Ozon Claire vient de perdre sa meilleure amie, morte trop jeune. Eplorée, elle tombe dans une profonde dépression. Elle renoue avec David, le mari de son amie dont elle est secrètement amoureuse. Avec Gilles, son époux, elle le retrouve pour un dîner. Au cours du dîner, ses sentiments resurgissent. Elle se rend à l'improviste au domicile de celui-ci et découvre la vérité sur David. Une vérité dérangeante que David, au comportement mystérieux, voudrait garder secrète. Malgré elle, Claire accepte mais se rend vite compte qu'elle ne peut pas respecter sa promesse de ne rien dire. Gilles s'inquiète et se demande si Claire a une liaison avec David...Cinéaste jouant régulièrement sur les questions de l'identité, notamment celle du genre, François Ozon signe son quinzième long-métrage avec cette Nouvelle amie qui prend les traits de Romain Duris, qui brille dans un rôle où s'entremêlent le travestissement et le deuil, récompensé par une nomination au César du meilleur acteur. Adapté du roman Une amie qui vous veut du bien de Ruth Rendell, Une nouvelle amie est un exercice réussi sur un sujet délicat selon Première : "Épousant l’évolution des personnages et de leur désir, la mise en scène, très maîtrisée, plonge le spectateur dans divers états tant le cinéaste explore de pistes. [...] Foisonnant, drôle et retors, le film passionne, questionne et bouscule. Et ce, bien après sa conclusion".Une nouvelle amie est diffusé ce soir à 20h55 sur Canal+.La chambre des officiers de François Dupeyron En 1914, sur un quai de gare, les soldats partent en fanfare sur le front. Parmi eux, Adrien, un jeune officier. Quelques jours plus tard, il tombe sur le champ de bataille, blessé par un obus. Un long trajet cahoteux le conduit en camion à l'hôpital du Val-de-Grâce, où on le place dans la «chambre des officiers». Grièvement blessé au visage, Adrien réalise, lorsqu'il reprend connaissance, qu'il n'a plus ni dents ni palais. Bientôt, d'autres officiers arrivent, blessés eux aussi au visage. Soignés par un chirurgien dévoué avec l'aide d'une infirmière pleine d'abnégation, Anaïs, tous doivent surmonter l'horreur que leur inspire un visage en lequel ils ne se reconnaissent pas, et réapprendre à vivre...Sorti en 2001, La chambre des officiers porte le roman du même nom de Marc Dugain sur grand écran devant la caméra de François Dupeyron. Abordant le sort des "gueules cassées", ces soldats défigurés par les atrocités du champ de bataille pendant la Première Guerre mondiales, le film porté par Éric Caravaca, Denis Podalydès, Grégori DerangèreSabine Azéma et Géraldine Pailhas est présenté en compétition au Festival de Cannes. Il attira plus de 600.000 spectateurs en salles et décrocha deux Césars, celui de la meilleure photographie et du meilleur second rôle masculine pour André Dussollier.La chambre des officiers est diffusé ce soir à 20h50 sur Chérie 25.Touchez pas au grisbi de Jacques Becker Max le menteur et son vieil ami Riton sont bien connus dans le «milieu» parisien. Mais les voici tous deux quinquagénaires et pressés d'adopter un mode de vie plus paisible. En truands avisés, ils se sont emparés sans coup férir d'un chargement de 48 kilos d'or en lingots, qui devrait leur ménager une retraite plus que confortable. Hélas, Riton a l'imprudence de le confier à sa maîtresse, la belle Josy, qui s'empresse d'informer son protecteur, Angelo. Celui-ci, flairant l'aubaine, enlève Riton et menace Max de l'exécuter s'il ne paie pas rapidement une rançon. Max cède mais, lors de la transaction, Angelo tente de l'abattre. Un combat impitoyable s'ensuit...Propulsé au sommet du cinéma dans les années 30, Jean Gabin connaît un trou dans sa carrière après-guerre avec une série de films qui rencontrent un succès moindre que les précédents. Touchez pas au grisbi va lui offrir un retour éclatant au premier plan avec l'un de ses plus grands triomphes publics (près de 5 millions d'entrées) et une Coupe Volpi du meilleur acteur à la Mostra de Venise en 1954. Premier volet de la trilogie consacrée au personnage de Max le menteur des romans d'Albert Simonin avec Le cave se rebiffe et Les tontons flingueursTouchez pas au grisbi permit également de révéler un nouveau visage du cinéma français, venu du monde de la lutte professionnelle, et amené à devenir le protégé de Gabin et l'une des icônes du cinéma français des années à venir : Lino Ventura, dont c'est le tout premier rôle sur grand écran.Touchez pas au grisbi est diffusé ce soir à 20h45 sur Paris Première.

Commentaires

A lire aussi sur Première

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre