Les films à la télé du vendredi 8 janvier : Papa ou maman, Shining et Respire

Les films à la télé du vendredi 8 janvier : Papa ou maman, Shining et Respire

Ce soir, le cinéma français est mis à l'honneur avec une première comédie qui n'hésite pas à égratigner les clichés sur la famille, et avec une amitié toxique filmée par Mélanie Laurent. Les autres pourront également s'offrir une soirée frousse dédiée au grand classique de Stanley Kubrick.

Papa ou maman de Martin Bourboulon

Florence et Vincent Leroy ont tout réussi.Leurs métiers, leur mariage, leurs enfants. Et aujourd’hui, c’est leur divorce qu’ils veulent réussir. Mais quand ils reçoivent simultanément la promotion dont ils ont toujours rêvée, leur vie de couple vire au cauchemar. Dès lors, plus de quartier, les ex-époux modèles se déclarent la guerre, et ils vont tout faire pour NE PAS avoir la garde des enfants.

Première réalisation de Martin Bourboulon, Papa ou maman a grandi sous la bonne étoile du duo Alexandre de la Patellière/Matthieu Delaporte, réalisateurs du Prénom qui produisent ici ce film qui pose un regard féroce sur la vie de famille et les relations de couple. Malgré les faiblesses inhérentes à la plupart des premiers films, ce Papa ou Maman sait parfaitement assumer sa mission comme l'expliquait Première à la sortie du film : "Ce pitch méchant (merci à Alexandre De La Patellière et à Matthieu Delaporte, auteurs du "Prénom") désacralise la tendre parentalité pleine d’abnégation devant sa progéniture à croquer (ici, à baffer). Martin Bourboulon en tire une "Guerre des Rose" coincée entre deux feux (papa contre maman et papa-maman contre les enfants) qui a l’intelligence d’être suffisamment courte pour que sa succession de saynètes exponentiellement vachardes ne nous lasse jamais". Gros succès surprise au box-office avec plus de 2,8 millions d'entrées, le film devrait prochainement connaître une suite, qui n'est cependant pas encore datée.

Papa ou maman est diffusé ce soir à 21h sur Canal+.

Shining de Stanley Kubrick

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le «Shining», est effrayé à l'idée d'habiter cet hôtel, théâtre par le passé de terribles événements.

Ce soir, l'inquiétant Jack Torrance magistralement campé par Jack Nicholson revient terroriser la pauvre Shelley Duvall dans le ce monument du thriller d'épouvante signé Stanley Kubrick. Adaptation d'une nouvelle de Stephen King, Shining reste un classique indémodable, non seulement pour sa capacité à faire grimper le trouillomètre mais aussi pour sa richesse thématique et ses nombreuses interprétations possibles. Cela tombe bien puisque la chaîne Ciné+Club propose en complément ce soir le documentaire Room 237 à 22h40. Ce documentaire signé Rodney Ascher, véritable témoin de la fascination que le film provoque encore aujourd'hui, s'intéresse à une série de lectures très personnelles de Shining, qui entend faire honneur à toute la mythologie créée à l'époque par Kubrick.

Shining est diffusé ce soir à 20h45 sur Ciné+ Club.

Respire de Mélanie Laurent

Charlie, une jeune fille de 17 ans. L'âge des potes, des émois, des convictions, des passions. Sarah, c'est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme. Sarah choisit Charlie.

Alors que le documentaire Demain, qu'elle co-signe avec Cyril Dion, est encore en salles, Canal+ Cinéma diffuse ce soir la deuxième réalisation de l'actrice, qui repasse derrière la caméra trois ans après Les adoptés. Ici, Mélanie Laurent adapte le roman du même nom d'Anne-Sophie Brasme, retraçant la relation, entre amitié et manipulation, entre deux jeunes adolescentes incarnées par Joséphine Japy et Lou de Lâage. Présenté à la Semaine de la Critique au Festival de Cannes en 2014, le film avait plutôt séduit Première malgré ses petits défauts : "La tension qui se noue progressivement entre ces filles perturbées – interprétées magnifiquement – procède d’une mécanique légèrement prévisible que la mise en scène de Mélanie Laurent parvient à masquer. Cruellement, toujours à bonne distance, la caméra enregistre les soubresauts de l’adolescence avec une rare justesse, jusqu’à l’irrespirable dénouement". Pour leurs interprétations remarquées, les deux actrices du film reçurent chacune une nomination au César du meilleur espoir féminin l'an dernier.

Respire est diffusé ce soir à 20h50 sur Canal+ Cinéma.

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues