Les films à la télé du 22 février : Pour la peau d'un flic, Kingsman : services secrets, Or noir

Alain Delon dans Pour la peau d'un flic

Un Delon, Colin Firth en action et une fresque de Jean-Jacques Annaud, c'est le programme TV 100% ciné du jour.

Pour la peau d'un flic d'Alain Delon

 

Le détective privé Choucas (Alain Delon) doit retrouver la fille de Madame Pigot (Annick Alane) qui est assassinée. Il se fait agresser par un certain Pradier (Gérard Hérold) qu'il tue. Il assassine aussi le commissaire Madrier qui lui a tendu un piège et se met ainsi la police à dos. Poursuivi aussi bien par les forces de l'ordre que par une bande de malfrats, Choucas va devoir démêler les fils d'une histoire bien plus compliquée qu'il n'y paraît.

Un film d'Alain Delon, scénarisé par Alain Delon et avec Alain Delon dans la peau du héros. On n'est jamais mieux servi que par soi-même et Alain Delon l'a bien compris dans sa première réalisation, Pour la peau d'un flic, sortie en 1981. Un polar correct au scénario parfois compliqué mais à l'action et aux rebondissements sympathiques. S'il n'apporte rien de plus aux films policiers des années 1980, il vaut le détour lorsqu'on le prend au deuxième degré, histoire de profiter pleinement de l'autodérision du comédien.

Un long-métrage à retrouver ce soir à 20h55 sur Arte qui diffuse à 22h40 Traitement de choc. Un film d'Alain Jessua avec Alain Delon.

Kingsman : services secrets de Matthew Vaughn

 

KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costumes trois pièces, est à la recherche de sang neuf. Pour recruter leur nouvel agent secret, elle doit faire subir un entrainement de haut vol à de jeunes privilégiés aspirant au job rêvé. L’un d’eux semble être le candidat « imparfaitement idéal » : un jeune homme impertinent de la banlieue londonienne nommé Eggsy. Ces super-espions vont tout faire pour contrecarrer les plans du génie de la technologie et criminel Richmond Valentine. 

Sorti en février 2015, Kingsman : services secrets associe devant la caméra de Matthew Vaugh les explosifs Colin Firth, Samuel L. Jackson et Mark Strong. Le long-métrage qui a récolté plus de 414 millions de dollars dans le monde, fait "du neuf avec du vieux". Il "est innervé par des références fun et par une volonté de postmodernisme consistant à obtenir la recette définitive de l’élégance et de la désinvolture, en mélangeant le film d’espionnage de papa, la comédie délirante et le film d’action de haute voltige", écrivions-nous d'ailleurs dans notre critique

Une bonne dose d'action à l'humour british à découvrir ce lundi soir à 20h50 sur Canal + Cinéma.

Or noir de Jean-Jacques Annaud 

 

Cette grande fresque épique située dans les années 30 au moment de la découverte du pétrole, raconte la rivalité entre deux émirs d’Arabie et l’ascension d’un jeune Prince dynamique qui va unir les tribus du royaume du désert.

Un joli flop. Sorti en novembre 2011, le film de Jean-Jacques Annaud avec Tahar Rahim, Mark Strong, Antonio Banderas ou encore Freida Pinto n'a attiré dans les salles obscures qu'un peu plus de 215 000 curieux. Une claque qu'il ne méritait pas totalement. Si Or noir ne nous a pas totalement emballés - "il effleure la dimension politique du sujet, la réduisant à une opposition de caractères ; il injecte une romance à la limite du ridicule", écrivions-nous par exemple dans notre critique -, on a malgré tout salué la décision du réalisateur de s'emparer "d’un dossier sensible – toujours d’actualité – en pointant, tout en les nuançant, l’archaïsme et l’immobilisme de la société arabe."

Un long-métrage diffusé à 20h50 sur France Ô.

Le reste du programme TV est à retrouver ici.

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues