Impitoyable : Le crépuscule du western par Clint Eastwood

Impitoyable

Impitoyable revient ce soir sur France 3.

Voir le programme télé complet ici

En 1992, Clint Eastwood signait avec Impitoyable une œuvre majeure de l'histoire, souvent considérée comme un tournant du genre et le dernier grand western classique. Sur bien des points en effet, Impitoyable apparaît comme l'oeuvre de la fin d'une ère et d'une certaine idée du western et du Grand Ouest américain. Avec ses héros vieillis et fatigués, le film joue avec les codes du genre et les renverse, à l'image du personnage principal, incarné par Eastwood lui-même, un tueur à gage repenti veuf et hanté par sa peur de replonger dans ses vieux démons, qui se lance dans un dernier contrat alors qu'il était depuis des années un simple fermier. Son nom, William Munny, est d'ailleurs l'un des noms sous lequel était connu Billy the Kid, comme si Eastwood tenait à jouer avec la légende d'un personnage ayant épuisé sa légende, et qui aurait survécu à la fusillade de Pat Garrett. Plus sombre et moralement ambigu que jamais, Impitoyable montre un Far West déclinant et usé jusqu'à la corde.

Autant que par ses thèmes et ses personnages, Impitoyable est aussi la fin d'une époque pour Clint Eastwood, qui signait là son dernier western après en avoir été l'un des visages les plus emblématiques pendant plus de trois décennies. Développé depuis 1976, le projet mit plus de quinze ans à se concrétiser car Eastwood souhaitait en faire son tout dernier western, déjà à l'époque. Des adieux choisis et réfléchis au western qui accentuent la dimension crépusculaire du film et le sentiment d'y voir la fin d'une époque.

Car il faut dire que le film sort dans un contexte particulier pour les fans du genre. Eastwood se retire et dédie son film à deux légendes du western, mortes à quelques mois d'intervalle juste avant la sortie du film : Sergio Leone et Don Siegel. Le premier, qui avait immortalisé Eastwood dans sa Trilogie du Dollar, meurt le 30 avril 1989 à l'âge de 60 ans. Le second, maître du western autant dans l'Ouest américain qu'en milieu (grâce à L'inspecteur Harry notamment), décède le 20 avril 1991 à l'âge de 78 ans. Deux mentors disparus auxquels leur acteur fétiche rend un dernier hommage remarqué, et bardé de récompenses.

Anna Thomson : mais qu'est devenue l'actrice balafrée de Impitoyable ?

Impitoyable connut en effet un gros succès en salles à sa sortie en 1992 : le film accumule près de 160 millions de dollars de recettes et rassemble plus de 800.000 spectateurs en France. Un plébiscite public et critique qui se concrétisera pour une victoire éclatante aux Oscars. Nommé neuf fois, le film repart avec quatre statuettes, et pas des moindes : celles du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur acteur dans un second rôle pour Gene Hackman et du meilleur montage. Le grand Clint ne pouvait pas rêver meilleure manière de dire au revoir au genre qui a fait de lui une légende du septième art.

Le résumé du film : Au Kansas en 1880. Bill Munny, père de deux jeunes enfants, vit retiré du monde comme fermier après une longue carrière du tueur. Il pleure sa femme disparue et fuit toute violence. Un jour, il reçoit la visite de Schofield Kid qui lui propose de venger une prostituée découpée en morceau par deux cow-boy et de toucher ainsi une récompense de 1000 dollars promise par ses consoeurs. L'idée ne plait pas à Munny, mais finalement, il accepte et part avec son vieil ami Ned. Les trois hommes se lancent à la poursuite des fuyards. Ils réussissent à coincer un fugitif et l'abattent. Ned se sent écoeuré par cette exécution et s'en va. Il est attrapé par le chérif de la ville et torturé à mort. Son cadavre est exposé à l'entrée du saloon. Munny et Kid tuent le deuxième cow-boy et apprennent la mésaventure de Ned. Munny revient pour le venger. 

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project