Éperdument : "J'ai dit oui car Adèle Exarchopoulos va me bouffer"

Adèle Exarchopoulos et Guillaume Gallienne

Invité dimanche soir de France 2, Guillaume Gallienne a fait quelques confidences sur son prochain film. 

"Éperdument" : un film, une passion, une descente aux enfers

"Ce qui est beau, c'est qu'il voulait parler d'amour interdit." Ce "il" mentionné par Guillaume Gallienne dimanche soir dans le JT de France 2, c'est Pierre Godeau, le réalisateur d'Eperdument.  Un film qui offre enfin au comédien l'histoire d'amour "hétérosexuelle qu'il attendait après Les Garçons et Guillaume à Table ! et Yves Saint-Laurent." 

Mais cette histoire d'amour n'est pas la seule raison qui a poussé Guillaume Gallienne a se lancer dans cette aventure. "On m'en a proposé d'autres, mais c'est celle-là que j'ai retenue parce que Pierre voulait traiter comme une tragédie cette histoire. C'est un jeune réalisateur qui ne banalise jamais les choses (...) Il nous invitait toujours à réfléchir avec lui", explique-t-il sur France 2 avant d'ajouter qu'il a dit oui car "c'était avec Adèle Exarchopoulos. Elle va me bouffer, c'est top."

Pour ce rôle qui la propulse en plein milieu carcéral, la jeune actrice révélée dans La Vie d'Adèle s'est rendue en prison une fois par semaine pendant quatre mois avec le réalisateur du film. Une manière de découvrir la réalité carcérale et de rencontrer des détenues lors d'un atelier théâtre. "Ni Pierre ni moi n'avions la prétention d'être prof de théâtre, donc on s'est adaptés à ce qu'elles avaient envie de raconter, confie Adèle Exarchopoulos. Quand on me pose la question, on s'attend à beaucoup d'anecdotes sur l'hostilité. Mais c'était simplement intéressant humainement. C'est des femmes comme moi, avec des forces, des faiblesses."

L'histoire d'Eperdument de Pierre Godeau qui sort le 2 mars 2016 :

Jean, 39 ans, est le directeur exemplaire de la prison pour femmes de Versailles. Lorsqu'il accueille la jeune Anna, 23 ans, impliquée dans une affaire sensible en cours de jugement, il tombe immédiatement sous le charme de cette beauté sauvage. Jean essaye d'aider Anna, il pense de plus en plus à elle, il fantasme sur elle... jusqu'au moment où il se rend compte qu'Anna est aussi séduite - même si elle est également tout à fait consciente des avantages qu'il lui obtient. Les deux succombent alors à une histoire d'amour passionnelle totalement interdite

La bande annonce du film :

 

 

 

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues