DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Terminator 2 est-il le meilleur film de la saga ?

Pour les dialogues

Avec une pirouette scénaristique géniale, le méchant T-800 du premier film (campé par <strong>Arnold Schwarzenegger</strong>) devient cette fois le protecteur envoyé du futur - offrant ainsi à la star un rôle de "gentil" tout en gardant son rôle emblématique - et doit affronter le redoutable T-1000.Arnold passe ainsi plus de deux heures à prendre (cette fois) soin de John Connor devenu un adolescent turbulent (campé par l'excellent <strong>Edward Furlong</strong>), et une complicité naît entre le jeune homme et la machine. Une complicité qui débouche sur une des scènes les plus improbables de la saga, durant laquelle John apprend son jargon au T-800, et c'est alors un florilège de <em>"Reste cool"</em>, et autre <em>"Hasta la vista, Baby !"</em> qui deviendra l'hymne de ce second opus de tous les records.

Pour sa bande-originale démente

Si c'est <strong>Brad Fiedel</strong> qui a composé le thème du Terminator, c'est le groupe californien <strong>Guns N' Roses</strong> qui s'est chargé du tube de ce deuxième opus : <strong><em>You could be mine</em></strong>.Très en vogue au début des années 90 grâce à des albums aboutis comme <em>Appetite for Destruction</em> ou <em>Use your Illusion Vol. 1</em> et <em>Vol. 2</em> (dans lequel on retrouve ce fameux titre), <strong>Guns N' Roses</strong> aura explosé avec ce tube rock, auquel suivront des hits comme <em>Don't Cry</em> ou <em>November Rain</em>. 

Pour ses effets spéciaux

Tourné en 1990 et sorti en 1991, Terminator 2 peut se targuer d'avoir eu le budget le plus important jamais offert à un film avec exactement 102 millions de dollars de financement.Sur cette somme imposante, 53 millions de dollars, soit plus de la moitié du budget global, furent consacrés aux effets spéciaux, considérés comme une révolution à l'époque.Pour les réaliser, James Cameron et ses producteurs firent appel à plusieurs sociétés : Fantasy II Films Effets pour les séquences de guerre, 4-Ward pour l'explosion nucléaire et le métal fondu, Industrial Light and Magic (ILM) - la compagnie de George Lucas - pour l'animation du T-1000 et les graphismes par ordinateur, enfin, le mythique Stan Winston s'est occupé des effets spéciaux pratiques sur le terrain et des maquillages.Au final, <em>T2</em> aura rapporté 520 millions de dollars dans le monde et remporté quatre Oscars pour sa forme révolutionnaire : meilleurs maquillage, mixage sonore, son et... effets spéciaux.

Pour sa scène de poursuite

A ma gauche, le T-800 et John Connor sur une moto.A ma droite, le T-1000 dans un semi-remorque.Pendant près de 10 minutes et grâce à la maestria d'un <strong>James Cameron</strong> au sommet, le cinéaste canadien nous offre un tour de force de mise en scène en filmant l'une des poursuites les plus réussies de l'histoire du cinéma.Prenante, captivante, excitante, cette scène restera comme l'une des plus réussies du film, et <strong>Arnold Schwarzenegger</strong> rechargeant son fusil à pompe d'une seule main n'y est pas pour rien. 

Pour son méchant T-1000

Pour affronter l'imposant Schwarzie qui a retourné sa veste et qui est devenu le gentil de l'histoire, <strong>James Cameron</strong> a eu la brillante idée de lui coller au basque un comédien de corpulence classique (<strong>Robert Patrick</strong>) pour contraster avec son adversaire et camper le redoutable T-1000, un nouveau Terminator créé par le super ordinateur militaire Skynet constitué d'un alliage "polymimétique" dont les propriétés lui permettent à la fois de se liquéfier et de se reformer rapidement, tout en adoptant des formes différentes (armes blanches).Le poly-alliage mimétique est en fait un assemblage très dense de nano-machines capables de prendre la forme et la teinte de personnes ou d'objets de structure simple et de même taille que le T-1000 (notamment d'armes blanches), ce qui lui donne d'excellentes aptitudes d'infiltration, d'autant plus qu'il est capable, comme le T-800, d'imiter les voix.

T2 est-il le meilleur film de la saga ?

Alors que le cinquième volet de la saga - Terminator Genisys - a récemment dévoilé son incroyable bande-annonce, SyFy diffuse ce soir à 20h45 Terminator 2 : le jugement dernier, le deuxième volet du récit d'anticipation imaginé par James Cameron (Titanic, Avatar) où les machines prennent violemment le pouvoir sur Terre et détruisent l'humanité.Après un premier opus sorti en 1984 et devenu culte (le film original vient d'ailleurs de célébrer ses 30 ans et l'on est revenu longuement sur ce chef-d'oeuvre intemporel), James Cameron repoussait les limites de la technique et des effets spéciaux avec Aliens Le Retour (1986), puis Abyss (1989), avant de revenir à son célèbre cyborg pour un deuxième film qui allait une fois de plus repousser les limites du genre.Retour en images sur les cinq raisons qui font que Terminator 2 : le jugement dernier est le meilleur film de la saga.

Prochainement au Cinéma