DR

Le tournage de la nouvelle fiction baptisée Le silence des églises, qui sera prochainement diffusée sur France 2, a débuté le 8 octobre dernier. Ce téléfilm engagé s’empare d’un sujet encore tabou : la pédophilie au sein de l’Eglise. Un véritable défi pour Robin Renucci qui n'hésite pas à endosser le rôle complexe du prêtre incriminé...

La nouvelle fiction, prochainement diffusée sur France 2, s’attaque pour la première fois à un sujet particulièrement douloureux, et encore relativement tabou au sein de notre société : la pédophilie des prêtres catholiques. Le silence des églises s’empare ainsi de ce phénomène traumatisant, que la crainte des enfants victimes tente de dissimuler tant bien que mal au monde des adultes.Du 8 octobre au 9 novembre prochain, c’est en Belgique puis en région parisienne qu’Edwin Baily réalisera ce téléfilm à la fois pudique et poignant, inspiré de faits réels et de plusieurs affaires qui ont ébranlé l'Eglise française au début des années 2000. Gabriel, 27 ans, (Robinson Stévenin) est un homme à la dérive, portant un terrible secret. A 12 ans, il a été entraîné dans une relation amoureuse et sexuelle avec un prêtre, le Père Vincey, Directeur de son école religieuse, campé par Robin Renucci. Quinze ans plus tard, Gabriel se munit d’une arme et s’installe dans un petit hôtel proche du pensionnat dont le Père Vincey est toujours le Directeur charismatique…Quel chemin prendra sa vengeance ? La hiérarchie ecclésiastique assumera-t-elle une quelconque responsabilité? Cette fiction entraînera, peu à peu, le téléspectateur au cœur d’un affrontement entre une victime et son bourreau. L’homme que l’enfant est devenu se retrouve bientôt seul face à une institution bien établie, l'Eglise, déterminée à le contraindre au silence.

Prochainement au Cinéma