DR

Diffusé cet après-midi sur France 2, Quatre mariages et un enterrement reste un fleuron de la comédie romantique british. Mais que sont devenus ceux qui ont fait du film l'immense succès qu'il est devenu ?

Non content d'être devenu à sa sortie un immense succès populaire, Quatre mariages et un enterrement, diffusé cet après-midi sur les antennes de France 2, s'est aussi imposé avec les années comme un fleuron de la rom-com à l'anglaise. Réalisé par Mike Newell et scénarisé par Richard Curtis (qui signera à son tour un autre classique du genre quelques années plus tard avec Love Actually), le film devint même à sa sortie en 1994 le plus gros succès du cinéma britannique de tous les temps avec près de 250 millions de dollars de recettes, soit plus de cinquante fois son budget initial. La France fut elle aussi touchée par le phénomène, puisque le film y fut le troisième succès en salles de l'année avec 5,8 millions d'entrées avant de décrocher le César du meilleur film étranger.

Mais plus que pour son succès surprise, c'est pour quelques-unes de ses séquences les plus mémorables (la scène du poème, la grande déclaration sous la pluie...) que Quatre mariages et un enterrement est encore aujourd'hui un incontournable du genre, ainsi que pour sa bande-son culte à l'image du Crocodile Rock d'Elton John ou de Love is All Around de Wet Wet Wet. Le succès du film, c'est aussi celui d'un casting composé de révélations et d'acteurs confirmés venus de tous horizons. Plus de vingt ans après, que sont devenus ceux qui ont pris par à la belle aventure du film nommé deux fois aux Oscars et quatre fois aux Golden Globes ?

Hugh Grant

Si l'on ne fera pas l'injure d'expliquer à tout le monde qui est Hugh Grant, il faut rappeler que c'est grâce au film de Mike Newell que l'acteur a acquis le statut qui est le sien depuis des années, à savoir celui de roi de la comédie romantique outre-Manche. Certes, l'acteur n'était pas à l'époque un inconnu du grand écran puisqu'il s'était révélé notamment chez James Ivory (dans Maurice, l'un de ses tout premiers rôles, puis dans Les vestiges du jour) ou encore Roman Polanski (Lunes de fiel). Mais le succès de Quatre mariages et un enterrement lui vaut d'entrer dans la cour des grandes stars (il décroche le Golden Globe du meilleur acteur dans un film comique ou musical) et celle des acteurs bankables.

Dès l'année suivante, il participe au triomphe de Raison et sentiments d'Ang Lee, qui relance a mode des adaptations des œuvres de Jane Austen. S'en suit une longue liste de gros succès commerciaux qui font de lui un des rois du box-office au début des années, le plus souvent dans le registre de la comédie romantique : Mickey les yeux bleus, L'amour sans préavis, Pour un garçon, Le come-back et surtout les énormes succès de Coup de foudre à Notting Hill, Le journal de Bridget Jones et Love Actually.

Devenu sex symbol très couru par la presse people, l'acteur s'est depuis quelques années un peu détaché de cette image de playboy séducteur tout en se raréfiant au cinéma, en apparaissant notamment chez les Wachowski (Cloud Atlas) ou cette année Agents très spéciaux : Code U. N. C. L. E. On devrait le voir l'année prochain au casting du film de Stephen Frears consacré à la chanteuse d'opéra Florence Foster Jenkins, dont le destin insolite (elle est devenue une star de l'opéra grâce à sa voix atrocement fausse) a déjà donné lieu au Marguerite de Xavier Giannoli, sorti en salles il y a quelques mois.

Andie MacDowell

Lorsque sort en salles Quatre mariages et un enterrement, il n'est déjà plus besoin de présenter Andie MacDowell, gravure de mode et égérie d'Yves Saint-Laurent, qui multiplie les succès depuis son premier rôle au cinéma en 1984 dans Greystoke face à Christophe Lambert. Les succès de Sexe, Mensonge et vidéo, Green Card et Un jour sans fin parlent déjà pour elle. À vrai dire, Quatre mariages et un enterrement sera même son derniers gros succès en salles. Alternant par la suite flops commerciaux (Mes doubles, ma femme et moi, La muse), performances dans des films d'auteur plus intimistes (elle tourne notamment avec Wim Wenders) et productions indépendantes méconnues, elle s'illustre davantage dans le milieu de la mode dans les années qui suivirent le film.

Récemment aperçue de Magic Mike XXL, elle a également tenu le rôle-titre de la série Cedar Cove, annulée cette année après trois saisons. Mère de trois enfants, elle peut voir ces dernières années sa petite dernière marcher sur ses traces : sa fille Margaret Qualley est en effet au casting de la série The Leftovers et sera prochainement à l'affiche de The Nice Guys de Shane Black face à Russell Crowe et Ryan Gosling.

DR

Kristin Scott Thomas

Lorsque Kristin Scott Thomas est choisie pour incarner Fiona, la sœur de Tom, obsédée par le prince Charles, l'actrice vivote déjà dans le circuit depuis près d'une décennie, alternant déjà entre le cinéma britannique et français (Force majeure de Pierre Jolivet, Aux yeux du monde de Roman Polanski). Mais Quatre mariages et un enterrement marquera une charnière dans la carrière de l'actrice, qui connaît son premier grand succès populaire en salles mais aussi ses premières récompenses puisque son rôle lui vaut le BAFTA de la meilleure actrice dans un second rôle.

Depuis, l'une des plus françaises des actrices britanniques a connu la carrière que l'on sait, marquée notamment par Le patient anglais d'Anthony Minghella, qui lui vaut une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice et par trois nominations aux César (Il y a longtemps que je t'aime, Partir, Elle s'appelait Sarah). Brillant dans tous les genres et les deux langues, l'actrice était cette année au casting de Suite française aux côtés de Michelle Williams et Matthias Schoenaerts.

DR

James Fleet

Dans le film, il incarne la naïf mais richissime Tom, septième fortune d'Angleterre, aussi heureux professionnellement que maladroit en amour. Pour son interprète, James Fleet, il s'agit là d'une quasi grande première au cinéma. Acteur touche-à-tout, Fleet s'est avant tout par le passé distingué sur les planches. Le succès du film ne fera pas vraiment décoller sa carrière au cinéma, qui se limitera pour l'essentiel par la suite à des petits rôles, bien qu'on le voit l'année suivante dans Raison et sentiments (aux côtés de Hugh Grant), puis dans l'adaptation du Fantôme de l'opéra par Joel Schumacher en 2004 ou plus récemment dans Mr Turner de Mike Leigh.

En parallèle, l'acteur se diversifie, devient une voix très demandée à la radio et fait aussi de très nombreuses apparitions à la télévision tandis qu'en 2003, il retrouve Kristin Scott Thomas sur scène dans une adaptation des Trois sœurs de Tchekhov. Parmi ses dernières apparitions à la télévision, on a pu le voir dans les séries Meurtres au paradis et Outlander.

Simon Callow

Fêtard de la bande et inventeur du canard à la banane, Gareth est incarné dans le film par Simon Callow, davantage connu à l'époque pour ses accomplissements sur les planches. Acteur très demandé pour les productions shakespeariennes, ce disciple de Laurence Olivier a cependant déjà tourné pour Milos Forman (Amadeus, son premier rôle) et est un des acteurs secondaires fétiches de James Ivory, qui le fait tourner dans cinq films.

Suite au succès de Quatre mariages et un enterrement, l'acteur continue de s'illustrer à la fois comme acteur et comme metteur en scène au théâtre, tout en continuant à tourner régulièrement au cinéma. Sa filmographie très éclectique passe par Shakespeare in Love, James et la pêche géante, No Man's Land, mais aussi par le film Street Fighter et surtout Ace Ventura en Afrique, où il incarne le machiavélique Vincent Cadby. Il est aussi un biographe reconnu, ayant entre autres signé des ouvrages sur Orson Welles et Charles Laughton.

DR

John Hannah

Si le rôle de Matthew dans le film est un peu plus discret, c'est à lui que l'on doit la scène la plus déchirante du film, la récitation du poème Funeral Blues de W. H. Auden lors de la scène d'enterrement. L'un des tout premiers rôles pour son interprète, John Hannah, qui connaîtra quelques succès à la fin des années 90, notamment grâce à la comédie romantique Pile et face avec Gwyneth Paltrow, mais surtout grâce à la trilogie La momie. Il y incarne en effet Jonathan Carnahan, le frère d'Evie (Rachel Weisz), pilleur de tombes maladroit et caution comique de la trilogie. En parallèle, l'acteur s'illustre surtout à la télévision, où on a pu le voir notamment dans les séries Spartacus et Atlantis.

DR

Charlotte Coleman

De tous les destins des acteurs de Quatre mariages et un enterrement, celui de Charlotte Coleman, qui incarne la sœur de Charles, est assurément le plus tragique. Ayant débuté très tôt à la télévision, elle devient une enfant star en incarnant notamment le personnage populaire de Marmalade Atkins, un adolescente rebelle dans plusieurs téléfilms. Le film de Mike Newell restera son seul véritable succès au cinéma tandis que les années 90, elle apparaîtra dans la série Inspecteur Morse.

L'actrice connaît cependant une vie privée très compliquée, marquée par la mort en 1987 de son petit ami dans un accident de vélo à l'âge de 23 ans. Ayant connu une enfance difficile, Coleman traverse de graves épisodes dépressifs, anorexiques et boulimiques. Le 13 novembre 2001, elle est victime à son domicile d'une grave crise d'asthme dont elle décède quelques heures plus tard. Elle avait 33 ans.

L'histoire de Quatre mariages et un enterrement : Autour de Charles, les mariages se multiplient : cela n'empêche pas ce célibataire endurci de voler de conquête en conquête, tout en commençant à s'interroger sur son avenir. Lors d'un mariage, il fait la connaissance de Carrie, une américaine belle et racée avec laquelle il passe la nuit. A l'occasion d'une autre fête, la jeune femme lui présente son fiancé mais passe la nuit avec lui. Charles ne veut toujours pas s'engager...

Quatre mariages et un enterrement est diffusé ce soir à 16h45 sur France 2.

A lire aussi sur Première