DR

L'ex enfant star de Maman, j'ai raté l'avion est apparu dans un look aussi perché que son dernier projet, une relecture très alternative d'Aladdin.

Après avoir connu les années fastes des années 90, Macaulay Culkin a brutalement disparu des écrans pour ne plus ressurgir qu'épisodiquement. Cela ne l'a pas empêché d'être devenu au fil des ans une véritable légende sur Internet, notamment à cause de certains projets assez decalés, notamment son groupe de rock parodique The Pizza Underground.

Cette semaine, il revient à l'affiche d'un autre projet assez difficile à résumer, une adaptation très personnelle d'Aladdin (distribuée en VOD via iTunes et Amazon) dans un univers tout en papier mâché où se côtoient imprimantes 3D, guillotines et bornes d'arcades. Une folie entre potes au budget riquiqui, financé par Kickstarter, que l'on doit au musicien Adam Green (la moitié du groupe The Moldy Peaches) et dans lequel les deux hommes font tourner quelques-uns de leurs amis connus comme Natasha Lyonne (Orange is the New Black), Alia Shawkat (Arrested Development), Zoë Kravitz ou le chanteur folk Devendra Banhart.

Invités sur le plateau de C à vous, les deux hommes se sont montrés à l'image de leur Aladdin, gentiment barrés. Débarquant sur le plateau de l'émission de France 5 avec un fez coloré pour l'un et des oreilles de lapin pour l'autre, ils ont amené avec eux des petits cadeaux faits maison et multiplié les réponses cocasses, comme lorsque Macaulay Culkin dit entendre "la voix de Dieu" en entendant la voix-off de l'émission.

L'acteur offre tout de même quelques réponses plus sérieuses sur sa célébrité, s'expliquant notamment sur son retrait de la vie publique ces dernières années : "Je suis très ouvert [à ce qu'on me reparle de Maman, j'ai raté l'avion]. Mais la raison pour laquelle je ne donne pas beaucoup d'interviews, c'est parce qu'on mélange rapidement les choses. Quand j'ai dit que je suis passé en semi-retraite, le lendemain dans le journal, on lisait : 'Ca y est, il prend sa retraite, on entendra plus jamais parler de lui'. Alors j'évite de parler, tout simplement".

L'acteur aujourd'hui âgé de 35 ans assure surtout, après des années de démêlés judiciaires et de problèmes de consommation de drogue être heureux dans cette nouvelle vie underground : "Ces souvenirs sont dans l'ensemble positifs. Et quand ils sont mauvais, il ne le sont jamais vraiment. Ce sont des souvenirs qui m'ont forgé, et j'aime la personne que je suis aujourd'hui. Je ne souhaite absolument pas changer qui je suis".