DR

Ce jeudi de l'Ascension sera placé sous le signe du rire et du divertissement pour tous, dans tous les genres et pour tous les âges.

SOS Fantômes d'Ivan Reitman

Peter, Raymond et Egon effectuent des recherches sur la parapsychologie. Virés par le Doyen de la faculté, ils décident de fonder une société destinée à chasser les revenants. Son nom : S.O.S. Fantômes. Le succès frappe tant et si bien à leur porte qu'ils en sont bientôt à travailler à la chaîne.

Alors que le troisième volet de la franchise est au cœur de l'actualité ces derniers jours pour des raisons pas toujours très plaisantes, HD1 consacre sa soirée à la rediffusion des deux premiers volets des aventures des chasseurs de fantômes incarnés par Bill Murray, Dan Aykroyd et Harold Ramis. Sorti en salles en 1984 et empreint de l'esprit délirant du Saturday Night Live où les trois hommes se sont connus à la fin des années 70, SOS Fantômes est l'exemple-type des comédies high-concept qui ont régné sur les années 80, laissant derrière elle une floppée de totems geek, du thème mythique de Ray Parker Jr à l'Ecto-1 en passant par le Stay Puft Marshmallow Man. Deux fois nommé aux Oscars, le film reste aujourd'hui le plus gros succès de sa décennie pour une comédie, à la faveur d'une ressortie en salles en 1985 qui lui fit atteindre les 525 millions de dollars de recettes.

SOS Fantômes et SOS Fantômes 2 sont diffusés ce soir à 20h50 et 22h45 sur HD1.

Les Indestructibles de Brad Bird

Bob Parr, désormais expert en assurances, regrette son existence trépidante de super héros. Contraint de raccrocher son costume quinze ans plus tôt, Bob et sa femme, Hélène, ex-Elastigirl, mènent une vie désespérement normale avec leurs deux enfants. Rêvant de repasser à l'action, Bob saute sur l'occasion lorsqu'on lui propose une mission secrète, mais tombe ainsi dans un piège tendu par le redoutable "Syndrome".

Les Indestructibles, Ratatouille, M : I 4 : Pourquoi Brad Bird est le plus « joueur » des réalisateurs

Quand l'esprit Pixar rencontre l'univers super-héroïque, tout cela sous la houlette de l'un de ses meilleurs artisans, cela donne l'un des films les plus marquants du studio, désigné comme son meilleur dans le classement dressé par Première il y a quelques mois. Car oui, Les Indestructibles condense tout ce qui fait la force iconique de Pixar : "Les Indestructibles c’est le meilleur James Bond. Le meilleur film de superhéros jamais produit. L’un des meilleurs films sur l’adolescence (Violette c’est Riley avec 10 ans d’avance). Le meilleur Brad Bird (oui, mieux que Le Géant de fer). Les Indestructibles, c’est le meilleur Pixar.". Énorme succès en salles à sa sortie en 2004 avec plus de 620 millions de dollars de recettes et 5,5 millions d'entrées rien qu'en France, Les Indestructibles remporta deux Oscars dont celui du meilleur film. Une suite est d'ailleurs prévue pour une sortie à l'horizon de l'année 2019.

Les Indestructibles est diffusé ce soir à 20h55 sur M6.

Gazon maudit de Josiane Balasko

Laurent et Loli forment un couple heureux qui vit bourgeoisement dans une petite ville du Sud. Mais un jour Marijo tombe en panne avec son camping-car, juste devant leur maison. Laurent et Marijo n'ont qu'un point en commun : ils aiment tous les deux les femmes...

Comédie de mœurs jouant joyeusement sur les stéréotypes, Gazon maudit est la quatrième réalisation de l'ex-Splendid Josiane Balasko. L'actrice s'y amuse joyeusement dans la peau d'une homosexuelle qui s'incruste dans la vie d'un couple incarné par Alain Chabat et Victoria Abril. Porté par quelques scènes et dialogues cultes qui en ont assuré la longévité, Gazon maudit fut l'un des grands succès populaires de l'année 1994, frôlant les quatre millions d'entrées en salles. Offrant à l'actrice le César du Meilleur scénario original, le film décrocha également une nomination au Golden Globe du meilleur film étranger, où il fut battu par Les Misérables de Claude Lelouch.

Gazon maudit est diffusé ce soir à 20h55 sur NT1.

A lire aussi sur Première

Les films à la télé du jeudi 31 décembre : La chèvre, Le marginal et Monstres et Cie

Pour ce dernier jour de l'année 2015, le cinéma populaire est à l'honneur, et ce des deux côtés de l'Atlantique avec le tandem Pierre Richard/Gérard Depardieu, un classique de Belmondo et l'un des nombreux chef-d'oeuvres de Pixar.