DR

Ce soir à la télévision, Robert Downey Jr. reprend l'armure du super-héros Marvel face à Mickey Rourke, François Damiens se fait carjacker et Antonio Banderas surgit à nouveau hors de la nuit.

Iron Man 2 de Jon Favreau

Le monde sait maintenant que l'inventeur milliardaire Tony Stark et le super-héros Iron Man ne font qu'un. Malgré la pression du gouvernement, de la presse et du public pour qu'il partage sa technologie avec l'armée, Tony n'est pas disposé à divulguer les secrets de son armure, redoutant que l'information atterrisse dans de mauvaises mains. Avec Pepper Potts et James "Rhodey" Rhodes à ses côtés, Tony va forger de nouvelles alliances et affronter de nouvelles forces toutes-puissantes...

Après l'énorme succès du premier volet, qui a grandement contribué à cimenter le Marvel Cinematic Universe tel qu'on le connaît aujourd'hui, Iron Man faisait son retour en 2010, toujours avec Robert Downey Jr. sous l'armure de l'alter ego de Tony Stark. Dans cet épisode marqué par le remplacement de Terrence Howard par Don Cheadle dans la peau du colonel James Rhodes alias War Machine et par l'arrivée dans le MCU de Natasha Romanoff, la Veuve Noire incarnée par Scarlett Johansson, Iron Man se retrouve face à un Mickey Rourke sur le retour dans la peau de Whiplash. Capitalisant sur le succès du premier volet, cet Iron Man 2 assura un peu plus la suprématie de Marvel au box-office avec plus de 620 millions de dollars de recettes.

Iron Man 2 est diffusé ce soir à 20h55 sur France 3.

Dikkenek d'Olivier Van Hoofstadt

JC est le parfait exemple du dikkenek belge. Il est un tombeur hors pair, ce qui n'est pas le cas de Stef, son ami de toujours. La rencontre de JC avec Natacha, une aventurière, dans le coffre d'une Mercedes, sera un tournant pour les deux potes...

Expression flamande signifiant "grande gueule", Dikkenek donne un titre parfaitement approprié à cette comédie belge haute en couleurs, mélangeant avec succès une distribution venue des deux côtés du Quiévrain, menée par Florence Foresti, Dominique Pinon, Marion Cotillard, Mélanie Laurent et surtout François Damiens dans la peau du beauf de service Claudy Focan. "François Damiens, petite suée sur le front et oeil injecté, confirme qu'il est ce que la Belgique a enfanté de plus drôle depuis Benoît Poelvoorde", écrivait Première à propos du film à sa sortie. "Le reste du casting est à l'unisson. Alors les kets, ne soyez pas saisis, flûtez une pinjte et allez voir ce petit film qui goûte excessivement bien". Échec commercial en salles, Dikkenek s'est depuis forgé son petit culte grâce au succès de sa deuxième vie en DVD.

Dikkenek est diffusé ce soir à 20h55 sur NT1.

Le masque de Zorro de Martin Campbell

Après vingt ans de prison, Don Diego de La Vega, alias Zorro, qui a autrefois combattu avec succès l’oppression espagnole et qui est toujours poursuivi par la haine du gouverneur Rafael Montero, se cherche un successeur. Il rencontre alors un jeune brigand, Alejandro Murieta, qui a lui aussi quelques comptes à régler avec l’ancien gouverneur. Après une formation complète, de La Vega remet à son élève le masque de Zorro, son épée et son fouet et l’envoie déjouer le sinistre complot de Montero visant à confisquer la Californie au Mexique.

En 1998, Martin Campbell ressuscitait Zorro sur grand écran en lui donnant les traits de l'acteur espagnol Antonio Banderas, qui opère ici une sorte de filiation en incarnant Alejandro Murieta, le nouveau Zorro chargé de reprendre le flambeau du célèbre don Diego de la Vega. Conçu comme un hommage modernisé au film de cape et d'épée à l'ancienne (le film reprend en partie la trame de Robin des Bois d'El Dorado de William Wellman, sorti en 1935), Le masque de Zorro fut un gros succès à sa sortie, notamment grâce à la popularité de son couple principal formé par Banderas et Catherine Zeta-Jones. Nommé deux fois aux Oscars, il engendra une suite en 2005, La légende de Zorro.

Le masque de Zorro est diffusé ce soir à 20h50 sur HD1.

A lire aussi sur Première