DR

Un des meilleurs films de 2015, un classique de Jacques Tati et une comédie à la française, voici la sélection TV 100% ciné du jour concoctée par la rédaction.

Les Nouveaux Sauvages de Damian Szifron

 

L'inégalité, l'injustice et l'exigence auxquelles nous expose le monde où l'on vit provoque du stress et des dépressions chez beaucoup de gens. Certains craquent. Les Nouveaux Sauvages est un film sur eux.Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, les héros du film franchissent l'étroite frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amoureuse, le retour d'un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien sont autant de prétextes qui les entraînent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouvent l'indéniable plaisir du pétage de plombs.

Présenté au Festival de Cannes en mai 2014, Les Nouveaux Sauvages (Relatos Salvajes en VO) a réjoui la croisette. Certes "inégal", le film à sketchs de Damian Szifron est également "baroque, pétaradant, totalement inattendu dans ce contexte cannois, incroyablement shooté, superbement musical, et drôle aussi. Très drôle. Parfois très très drôle", écrivions-nous ainsi après l'avoir découvert sur la Croisette. Rassemblant notamment Ricardo Darin et Leonardo Sbaraglia, deux acteurs incontournables en Argentine, ce long-métrage argentin est une vraie pépite aux influences multiples? des frères Coen à Spielberg. Une vraie bouffée d'air rafraîchissante qui est d'ailleurs dans notre top 10 des meilleurs films de 2015

Les Nouveaux Sauvages est diffusé à 21 heures sur Canal +.

Mon Oncle de Jacques Tati

 

Charles Arpel, riche industriel, habite en compagnie de sa femme et de son fils Gérard, 10 ans, dans une maison ultra-moderne pourvue des derniers gadgets électroniques. Son beau-frère, Monsieur Hulot, est un célibataire excentrique, qui vit dans un quartier populaire. Il sème la pagaille lors de ses visites chez les Arpel mais il est le compagnon de jeu préféré de Gérard. Pour Monsieur Arpel, ce compagnon ne donne pas le bon exemple à son fils. Il cherche à l'éloigner de Gérard. Pour ce faire, il essaie de le caser en l'employant dans son usine puis en lui présentant une excentrique voisine célibataire. Ses tentatives restant infructueuses, M. Arpel envoie M. Hulot en province pour un poste de représentant. A l'aérodrome, M. Arpel et Gérard se découvrent la complicité qui manquait à leur relation de père et de fils.

Le cycle Jacques Tati continue sur Arte. Après Les Vacances de M.Hulot et le documentaire Tati Express diffusés lundi dernier, la chaîne mise ce lundi soir sur un autre classique du réalisateur : Mon Oncle. Un long-métrage avec lequel Jacques Tati, qui tient l'un des rôles principaux dans la peau de Monsieur Hulot, a décroché en 1958 le Prix Spécial du jury au Festival de Cannes ou encore un an plus tard l'Oscar du meilleur film étranger. Des prix mérités pour un film poétique, drôle et touchant. On en redemande. Bonne nouvelle pour ceux qui voudront prolonger leur soirée avec Jacques Tati, Arte diffuse à 22h45 Jour de fête.

Mon Oncle est à retrouver à 20h55 sur Arte

Fauteuils d'orchestre par Danièle Thompson

 

Avenue Montaigne, quartier du luxe et des théâtres. Jessica, jeune provinciale qui tente sa chance à Paris, sert de fil rouge entre plusieurs personnages du monde du spectacle. Une comédienne hystérique, un pianiste virtuose fatigué de jouer pour l'élite, un collectionneur qui se débarrasse de sa collection en une seule soirée... Autant de personnages qui vont se croiser ou se retrouver un soir au Café des Théâtres.

Nommé cinq fois aux César 2007 notamment dans les catégories meilleur scénario et meilleure actrice pour Cécile de France, Fauteuils d'orchestre a reçu le prix du meilleur second rôle féminin, un trophée remporté par Valérie Lemercier. Une belle récompense pour un film choral qui se regarde avec plaisir. "On en sort un peu plus heureux", écrivions-nous dans notre critique et ce malgré quelques invraisemblances.

Un film à retrouver ce lundi soir à 20h55 sur W9

Le reste du programme télé est à retrouver ici. 

A lire aussi sur Première