DR

Découvrez trois films à ne pas manquer ce soir sur le petit écran.

Star Trek Into Darkness de J.J. Abrams

 

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos… Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive. Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

La deuxième incursion de J.J. Abrams dans l'univers Star Trek - il a également réalisé Star Trek sorti en 2008-  a provoqué la discorde au sein de la rédaction. Alors qu'une partie des journalistes a été emballée par le film - "Le film enchaîne les scènes d’action et les morceaux de bravoure avec une maîtrise qui prouve qu’Abrams a terminé sa mue, passant du statut de génie télévisuel à celui d’artisan néoclassique. On éprouve un plaisir rare et jouissif à le voir renouer avec l’efficacité perdue du blockbuster", écrivait-on ainsi dans une critique - le reste de la rédac est sortie déçue de la projection. "Muni d’un script incohérent (tiens, Damon Lindelof...), Abrams se contente d’y dupliquer mollement les recettes du premier volet (...)  Pas de souffle, zéro vision et, à l’arrivée, un ennui profond", affirmait-on ainsi dans un deuxième article. On vous laisse vous faire votre propre avis.

Star Trek Into Darkness est à retrouver ce soir à 21heures sur D8.

L'Auberge espagnole de Cédric Klapisch

 

A 25 ans, Xavier est sur le point d'entrer dans la vie active. Une relation au Ministère des Finances lui promet de lui obtenir une place s'il maîtrise parfaitement l'espagnol. Pour compléter son CV, l'étudiant part donc à Barcelone grâce au programme universitaire européen Erasmus. Laissant derrière lui sa mère et sa petite amie Martine avec qui il vit depuis quatre ans, il part avec le cafard. Mais sur place, il se fait très vite de nombreux amis. Tout d'abord, un couple de jeunes mariés français, Jean-Michel et Anne-Sophie, fraîchement débarqués. Dans son cours, il repère Isabelle, jeune wallone au franc parler qui s'avère être lesbienne. Il trouve enfin l'appartement de ses rêves qu'il partage avec une bande de colocataires de toutes origines, Wendy, Alessandro, Barnabi, Lars et sa copine Soledad. 

Près de 3 millions d'entrées en France, plus de 4,8 millions de spectateurs en Europe : L'Auberge espagnole a fait un joli carton dans les salles obscures. Soleil, chaleur, plage et fiestas, les aventures de Romain Duris, alias Xavier, ont donné envie à des milliers d'étudiants de tester la vie d'expatrié lors d'une année Erasmus en Espagne. Avec cette Auberge espagnole haute en couleur, Cédric Klapisch prouve à nouveau qu'il est "doué pour capter les ambiances d'un lieu et pour saisir tous ces petits riens qui font le grand tout." Un film à ne pas manquer.

Une comédie à revoir ce lundi soir à 20h55 sur France Ô.

37°2, le matin par Jean-Jacques Beineix

 

 

Zorg écrit à ses moments perdus, mais aucun de ses romans n'a jusque là été publié. C'est alors que Betty fait irruption dans sa vie. C'est le début d'une passion dévorante. Betty va tout faire pour lui trouver un éditeur.

Nommé aux César 1987 dans la catégorie meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur ou encore meilleure actrice, 37°2 le matin a également été en lice pour l'Oscar et le Golden Globe du meilleur film étranger. Une belle récompense pour un film d'amour touchant porté par un Jean-Hugues Anglade inspiré et une Béatrice Dalle plus que sensuelle. Les deux s'abandonnent dans une histoire passionnelle magnifiquement mise en scène par Jean-Jacques Beineix. Un film culte.

Un long-métrage diffusé à 20h45 sur Paris Première

Le reste du programme TV est ici. 

A lire aussi sur Première