DR

Au programme du mardi 7 juin 2016, des films de George Miller, Guillermo Del Toro et Todd Phillips.

Mad Max : Fury Road de George Miller
« C’est bien simple : on n’a rien vu d’aussi bandant au cinéma que l’ouverture de Fury Road depuis très très longtemps. Le logo warner customisé. Les moteurs qui grondent. Les cris qui résonnent. Et quand l’écran s’anime c’est le début d’une petite dizaine de minutes infernales. De l’action non stop. Monstrueuse, fluide, organique, belle et violente comme une cinématique de "Metal Gear Solid". Découpé par un maître du récit mélangeant des ellipses BD à un storytelling totalement clair. » Suivez notre conseil et surtout, ne ratez pas le début ! La grosse claque du festival de Cannes 2015 est (re)diffusée sur le petit écran, en crypté, quelques mois après avoir raflé six Oscars

 

Mad Max Fury Road sera diffusé ce soir à 21h sur Canal +

Hellboy II, Les légions d’or maudites de Guillermo Del Toro
« Il paraît que les suites sont systématiquement moins bonnes que les œuvres qui les précèdent. Ce n’est clairement pas le cas avec cet Hellboy II avec lequel le réalisateur Guillermo Del Toro livre un film plus abouti, plus maîtrisé et pour tout dire plus mature ». A sa sortie en 2008, le film porté par Ron Perlman avait diverti Première : « Les influences esthétiques du Labyrinthe de Pan, son précédent long-métrage, paraissent évidentes mais celles-ci apportent une véritable identité graphique à ce film de super héros qui aurait pu au final n’être qu’un film de super héros de plus. S’ajoute à cette esthétique un background écologique qui fait de cet Hellboy II un film en phase avec les préoccupations de notre époque. Un thème qui apporte un peu plus de profondeur à ce personnage néanmoins toujours adepte de la réplique cinglante et du coup de revolver dévastateur. Hellboy II remplit ainsi parfaitement son contrat en faisant qui plus est évoluer intelligemment le personnage créé par Mike Mignola ».

 

Hellboy II, Les légions d’or maudites sera diffusé ce soir à 21h sur D8

Very Bad Trip de Todd Phillips
Carton inattendu de l'année 2009, Very Bad Trip promet de passer une soirée hilarante... à condition d'apprécier l'humour potache. Les mésaventures de Doug, Stu, Phil et Alan ont connu un tel succès qu'elles ont fait l'objet de "Very Bad" suites et dérivés : plusieurs comédies qui n'avaient rien à voir avec celle-ci ont vu leur titre transformé en Very Bad quelque chose. C'est d'autant plus ironique que ce "Hangover" en VO a été traduit ainsi en français en référence à une autre comédie relatant les dérapages d'un enterrement de vie de garçon : Very Bad Things !

Mais revenons à la comédie en elle-même : « Todd Phillips (Starsky & Hutch) a bâti une filmo entièrement dédiée aux histoires de mecs, avec un vrai nez pour assembler ses castings. Celui de Very Bad Trip ne déroge pas : Cooper, Helms et Galifianakis possèdent une alchimie immédiate et imparable. À partir de personnages qui auraient vite pu croupir dans le cliché – le beau gosse, le dentiste émasculé, le beauf sociopathe –, ils composent un groupe super attachant qui peut se permettre de nous faire avaler les scènes les plus improbables (Mike Tyson en train de zozoter du Phil Collins, un tigre défoncé au GHB). De son pitch extrêmement malin, qui les voit remonter la piste surréaliste de leur nuit de débauche, Phillips tire une comédie complètement bourrée (de talent) à consommer sans modération. Une open-barre de rire. »

NT1 propose justement une soirée « gueule de bois », Projet X étant programmé juste après.

 

Very Bad trip sera diffusé ce soir à 20h55 sur NT1

Mais revenons à la comédie en elle-même :