DR

Conte moderne des frères Dardenne, film d’animation nostalgique et comédie sur l’esclavage sont au programme de ce jeudi soir.

Le Gamin au vélo des frères Dardenne

Le Grand Prix du festival de Cannes 2011 est proposé cette semaine sur Arte. Une histoire simple narrée comme un conte de fées et portée par la lumineuse Cécile de France, entre autres. « Il y a quatre temps dans Le Gamin au vélo, comme des mouvements musicaux qui sont d’ailleurs ponctués, à leur terme, de courts extraits du concerto no 5 de Beethoven. Chacun des trois premiers raconte une douleur morale, sans pathos ni démonstration, avec une simplicité extraordinaire. Le dernier, lumineux, apaisé, se clôt sur une douleur physique. De celles dont on se relève, surtout quand on sait désormais où aller... La fluidité du film est sidérante : il coule de source. Rien ne nous est expliqué, et pourtant, chaque personnage est limpide, y compris dans ses secrets non révélés. »

 

Le Gamin au vélo sera diffusé le jeudi 23 juin à 20h55 sur Arte

Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet 
L’hommage de Sylvain Chomet aux artistes d’antan (Charles TrénetDjango Reinhardt,Joséphine Baker eou encore Jacques Tati), est rediffusé cette semaine. Une comédie nostalgique qui a marqué les esprits en 2003 et s’avère toujours aussi originale. « Le pointilleux Chomet possède l'art du détail. Il s'épanouit dans l'anodin et maîtrise mieux les plans fixes que les plans en mouvement. »

Les Triplettes de Belleville sera diffusé le jeudi 23 juin à 20h50 sur Gulli

Case départ de Fabrice ÉbouéThomas N'gijol et Lionel Steketee
Joël et Régis sont demi-frères et partagent un père antillais qu'ils ne connaissent pratiquement pas. Alors que ce dernier est mourant, les deux frères, très différents, se rendent sur place. A son décès, ils reçoivent pour seul héritage l'acte d'affranchissement qui a rendu la liberté à leurs ancêtres esclaves. Les deux hommes ne comprennent pas que ce document à une très haute valeur symbolique et le déchirent dans un accès d'idiotie. Une vieille tante décide alors de les punir et, grâce à un sortilège, les envoie en 1780. Devenus esclaves, Joël et Régis vont devoir trouver un moyen de s'évader pour revenir dans leur époque, mais vont également prendre conscience de l'importance de la lutte de leurs ancêtres...

En 2011, les deux anciens piliers du Jamel Comedy Club que sont Fabrice Éboué et Thomas N'gijol mettent leur talent en commun pour signer Case départ, fable mordante sur l'intégration où les deux hommes n'hésitent pas à manier l'humour trash qui a fait leur succès. Succès (à moitié surprise) de l'été 2011, Case départ attira au total 1,8 million de téléspectateurs en salles. Un score au final mérité pour une comédie qui a su dépasser ses promesses selon Première : « On s’attendait à une espèce de Visiteurs black avec les couloirs du temps inversés, des gags anachroniques inoffensifs et un gentil plaidoyer contre la haine identitaire. Au lieu de ça, Fabrice Éboué et Thomas Ngijol ont affûté leur humour politiquement incorrect et choisi des héros noirs plus racistes que les Blancs. [...] Pour une fois qu’une comédie donne à réfléchir au-delà de la vanne... »

Case départ sera diffusé le jeudi 23 juin à 20h55 sur TMC