DR

Passez la soirée avec Bruno Podalydès, Sophie Marceau ou Amelle Chahbi et Noom Diawara.

Bancs publics (Versailles rive droite) de Bruno Podalydès
« Bruno Podalydès aura mis dix-huit ans à boucler sa trilogie versaillaise, entamée avec le moyen métrage Versailles Rive-Gauche, suivi de Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers). Ce laps de temps symbolique coïnciderait-il avec la maturité du cinéaste ? La réponse est non. » Mais c’est aussi pour leur côté immature que ses films sont si mémorables, non ? Vous pourrez en juger ce soir sur Arte. « Dix-huit ans plus tard, Podalydès décrit toujours des Monsieur Hulot déconnectés de la réalité, des Tintin asexués et pragmatiques, bref, de grands enfants dans des corps d’adultes, déstabilisés par la violence du sentiment amoureux ou agressés par l’hyperconsommation ambiante. »

Bancs publics (Versailles rive droite) sera diffusé le mercredi 6 juillet à 20h55 sur Arte

 

Amour sur place ou à emporter d’Amelle Chahbi 
Amelle et Noom sont deux jeunes trentenaires que tout oppose et que le destin va réunir. ELLE sérieuse, manager au Starbucks, dynamique et LUI en dilettante, malin, et apprenti comique. Tous deux victimes de déceptions amoureuses, ils ont juré qu’on ne les y prendra plus. Alors comment faire quand malgré tout, ces contraires s’attirent ? En 2014, la comédienne Amelle Chahbi adaptait sa pièce à succès. Souffrant malheureusement de quelques longueurs, sa comédie vaut surtout le coup d’œil pour son duo attachant.

« Amelle, trentenaire dynamique à la recherche d’un mec stable, s’éprend de Noom, apprenti comique dilettante qui vit toujours chez ses parents. Cerise sur le couscous : elle est arabe et il est noir. Amelle Chahbi adapte la pièce à succès coécrite avec son partenaire sur scène, Noom Diawara, tous deux ex du Jamel Comedy Club, avec l’aide du duo Matt Alexander (Le Boulet). Résultat : un curieux mélange de romcom générationnelle, de sitcom au Starbucks et de stand-up qui manque cruellement de rythme. »

Amour sur place ou à emporter sera diffusé le mercredi 6 juillet à 22h45 sur Canal +

L’Âge de raison de Yann Samuell 
Autre comédie légère, L’Âge de Raison met de bonne humeur, à défaut de révolutionner le genre. Le réalisateur de Jeux d’enfants filme Sophie Marceau en quadra très occupée, qui reçoit le jour de son anniversaire une lettre… d’elle-même. A 7 ans, son « mini-moi » lui avait écrit pour lui rappeler de ne pas oublier de réaliser ses rêves d’enfant une fois adulte.

L’Âge de raison sera diffusé le mercredi 6 juillet à 20h55 sur France 4