Nom de naissance Zbigniew Preisner
Profession(s) Musique
Avis

Biographie

Il compose pour des films polonais depuis 1981, en particulier pour Kieowski (Sans fin, 1984). C'est l'ensemble tourné par ce dernier sous le titre du Décalogue qui lui apporte la notoriété, notamment les versions longues de deux épisodes (Tu ne tueras point, Brève Histoire d'amour) où la musique contribue puissamment à la tension du récit. Pour la Double Vie de Véronique, du même réalisateur, il compose une partition lyrique dans le style postmoderne qui lui apporte le succès, entre autres grâce aux thèmes archaïsants attribués à un certain Van den Budenmayer un patronyme qu'il utilisera à l'occasion comme signature. Un autre film sollicite la vie musicale dans son scénario : Trois Couleurs : bleu, mais le résultat est quelque peu déséquilibré par une certaine grandiloquence. Bien entendu, il intervient aussi sur les deux autres volets de la trilogie de Kieowsky, qui lui faisait totalement confiance. Avant le Décalogue, Preisner avait commencé à composer pour Agnieska Holland (le Complot), qu'il retrouve entre 1990 et 1993 pour Europa, Europa, puis Olivier, Olivier, et le Jardin secret. Il travaille aussi pour Louis Malle (Fatale), et d'autres réalisateurs comme le Portugais Fernando Lopes (Fio do horizonte, 1993), Lea Pool (Mouvements du désir, 1994), le Danois Kragh-Jacobsen, le Suédois Hans Petter Moland, pour Jean Becker (Elisa, 1995) ou Hector Babenco (Corazón iluminado).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2007 Un Secret Compositeur -
2003 It'S All About Love Compositeur -
2003 Effroyables Jardins Compositeur -
1999 Joseph lees Compositeur -
1998 The last september Compositeur -