Nom de naissance Betti
Genre Homme
Avis

Biographie

Né en 1892 à Camerino, en Italie, Ugo Betti étudie le droit à Parme. En 1915, engagé volontaire dans l’armée dès la déclaration de la Première Guerre mondiale, il est fait prisonnier en Allemagne. Et c’est pendant ses deux ans de détention qu’il commence à écrire ses premiers textes. Libéré à la fin du conflit, il retourne en Italie finir ses études de droit et devient magistrat notamment à Parme et à Rome. Parallèlement, Ugo Betti ne cesse d’écrire. Véritablement préoccupé par les motifs du désespoir de l’Humain décrit par Pirandello, cet auteur de théâtre à l’œuvre s’inspirant du réel s’attachera plus à décrire l’Homme face à ses propres démons que les relations entre les êtres.En 1922, il publie ses poèmes de détention, sous la forme d’un recueil intitulé Il repensieroso. En 1926, il couche sur le papier sa première pièce de théâtre La Padrona (La Maîtresse) jouée l’année suivante. La violence inouïe de cette œuvre dramatique lui vaut le plébiscite du public. Renforcé par ce succès, il décide alors de se consacrer pleinement au théâtre.Du début des années trente à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le prolixe Ugo Betti écrit quinze autres drames dont Eboulement au quai nord (1936), Nuit dans la maison (1938), Le Chasseur des canards (1940) et Vent nocturne (1941). Un nombre important de ses pièces est fortement inspiré de son expérience de juge. Corruption au palais de justice (1945), considérée comme son chef d’œuvre, met scène tous les thèmes liés à la justice, de l’innocence à l’expiation du crime. Il se fera aussi plus léger avec deux comédies, Le Déluge, (1931) et Un beau dimanche de septembre (1935)Après la guerre de 39-45, il publie plus d’une dizaine d’œuvres dramatiques. Ces dernières, au style quasi similaire par rapport à ses précédentes, abordent pourtant un autre thème, les conséquences des conflits sur les italiens, les perdants de la guerre : Le Joueur (1950), La Reine et les Insurgés (1951), ou encore La Plate-bande brûlée.Sacré l’un des plus grands auteurs contemporains de son époque à travers l’obtention de nombreuses distinctions artistiques en Italie, il connaîtra le succès en France avec l’adaptation de ses ultimes pièces par Maurice Clavel. Ugo Betti s’éteint le 9 mars 1953 à Rome.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Un pilote revient Scénariste -