Genre Homme
Avis

Biographie

Anthony Wilson fut l'un des grands hommes de l'époque Madchester qui a bouleversé la vie culturelle de Manchester dans les années 80 jusque dans les années 90. Il débute sa carrière à la télévision locale sur Granada Television basée à Manchester où il chroniquera et invitera des figures régionales artistiques de l'époque. En 1976, Tony Wilson verra pour la première fois les Sex Pistols et ce fut l'élément déclencheur de sa passion pour la musique. Il se lance alors avec succès dans le monde de la musique en fondant la Factory Records, célèbre label musical anglais, qui fut le point d'attache de nombreux groupes importants comme Joy Division puis New Order, les Happy Mondays, A Certain Ratio, The Durutti Column, Section 25 ou Cabaret Voltaire. La Factory Records ne fut pas seulement une simple boîte de production mais réellement un pôle culturel créatif à l'image particulière, qui permettait aux groupes signés une véritable identité. Cette particularité de Factory Records était permise grâce aux travaux d'une équipe soignée, dont le producteur Martin Hannett ou le graphiste Peter Saville. Cependant, la Factory Records, n'a jamais été rentable malgré les succès de New Order et des Happy Mondays, et dût fermer ses portes en 1992. Tony Wilson était également gérant de la fameuse boîte de nuit, la Haçienda, à Manchester. Maison d'accueil des nouveaux mouvements émergeants, la Haçienda fut à l'avant-garde de la musique festive dans les années 80. Seule boîte d'Europe à passer de la house, elle fut également à l'iniative de la montée de l'acid house, puis un des lieux mythiques de la scène rave. Mais comme la Factory Records, malgré sa valeure culturelle, la Haçienda dût fermer ses portes en 1997. Depuis, Tony Wilson continue à présenter des émissions à la télé et à la radio. Politiquement engagé, il se lance dans divers projets régionaux et anime des émissions à la radio sur la politique. En 2006, il est diagnostiqué d'un cancer et en début 2007, il doit se faire opérer d'urgence pour se faire retirer un rein. Il est finalement emporté par une crise cardiaque le 10 août 2007 suite à des difficultés dûes à son cancer. Tony Wilson s'est éteint à l'âge de 57 ans.