Nom de naissance The Futureheads
Avis

Biographie

Avec un nom piqué à un album des Flaming Lips ("Hit To Death In The Future Head", une référence 90's!) et sur leur premier album une formidable reprise du "Hounds Of Love" de Kate Bush (une référence 80's non new-wave!), les Futureheads apparaissent d'emblée comme légérement différents des dizaines d'autres groupes de la vague revival post-punk avec laquelle ils nous sont arrivés en 2003, Franz Ferdinand et Bloc Party en tête. Ce qui les différencie vraiment, c'est d'être moins séduisants pour les masses, trop nerds dans leur looks et leurs obsessions, trop nerveux, limite épileptiques, dans leur musique.Barry Hyde (chant et guitare aussi), Jaff (basse), and Peter Brewis (batterie), vite rejoints par Ross Millard (chant et guitare), ont formé le groupe en 2000 et suivi le même chemin que tant d'autres : concerts, singles autoproduits, concerts, single of the week du NME, concerts, premier album au nom du groupe. En 2004, donc sort The Futureheads après les EP 123 Nul Area et en 2003. Leur premier album est produit en partie par Andy Gill, légendaire guitariste de Gang Of Four ; on imagine les quatre Anglais en admiration devant lui dans le studio.En 2006 sort News And Tributes qui a tout du second album typique : un son plus produit, des chansons plus ambitieuses et une ambiance assez amère. Le groupe ne rencontre toujours pas un très grand succès, coincé qu'il est entre ses vélleités intellos et un son beaucoup trop proche de celui de la radio cette année là que pour le public indie. Leur label les laisse tomber en 2007.Peu importe, les Futureheads rebondissent en 2008 en sortant This is Not The World par leurs propres moyens, un geste courageux, bien plus en tout cas que la musique pop qu'ils ont l'habitude de jouer sur le disque. Il n'en est pas moins intéressant mais le public n'est pas plus intéressé. Y-a-t-il un futur pour ces têtes ?