Nom de naissance Seidelman
Genre Femme
Profession(s) Réalisatrice, Scénariste
Avis

Biographie

Parfois créditée Susan Siedelman.À sa sortie de la Graduate School of Film and Television de New York, Susan Seidelman signe trois essais remarqués : And You Act Like One, Two ; Deficit et Yours Truly, Andrea G. Stern. Son premier long métrage : Smithereens (1980) illustre la tragique « dérive » d'une adolescente dans l'univers du rock. Réalisé avec un budget de 80 000 dollars, ce sera la première production indépendante américaine présentée en compétition officielle au festival de Cannes. Recherche Susan désespérément (Desperately Seeking Susan, 1985) remporte un succès international, dû à un habile mélange de fantastique urbain, de pittoresque « branché », de féminisme enjoué et d'humour basé sur l'absurde. Soutenu par la sensualité de Rosanna Arquette et la fantaisie débraillée de Madonna, ce film dispense un plaisir qu'on ne retrouvera guère avec Et la femme créa l'homme... parfait (Making Mr. Right, 1987) une parabole clinquante et laborieuse sur la « confusion des sentiments » avec la comédie policièreCookie (1989), ni avec la Diable (She-Devil, 1989), laborieux essai sur le thème rebattu de la vengeance d'une femme trompée. En 1994, elle tourne un épisode (The Dutch Master) du film Erotic Tales.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Gaudi afternoon Réalisateur -
1995 Le maitre flamand Réalisateur -
1989 She-Devil (La Diable) Réalisateur -
1989 La Diable Réalisateur -
1988 Cookie (1988) Réalisateur -