Stéphane Hillel ©ABACA

Stéphane Hillel

Stéphane Hillel ©ABACAStéphane Hillel ©ABACA
  • Profil mis à jour le 22/08/2012
  • Nationalité :
    Française
  • Date de naissance :
    08 avril 1955 (âge : 59 ans)
  • Sexe :
    Homme
  • Profession :
    Acteur

La biographie de Stéphane Hillel

Stéphane Hillel est né le 8 avril 1955. C’est un metteur en scène, comédien et acteur français, qui s’illustre aussi bien au théâtre qu’au cinéma et à la télévision.

Passionné par la scène, il commence par suivre des cours de théâtre, tandis qu’il fait de petits boulots en parallèle pour gagner sa vie.

Lors de ses débuts de comédien, Stéphane Hillel joue en 1977 dans Le Tube, une pièce de Françoise Dorin, mise en scène par François Périer. Il poursuit avec plusieurs autres rôles. En 1980, on le retrouve au Théâtre Montparnasse dans La Cage aux Folles de Jean Poiret, avec Pierre Mondy pour metteur en scène, puis en 1986 au Théâtre des variétés dans Les Temps difficiles d’Édouard Bourdet.

En 1989, sous la direction de Jean-Noël Fenwick, il joue (plus de mille fois) dans Les Palmes de Monsieur Schutz, d'après une mise en scène de Gérard Caillaud. En 1990, la pièce remporte le Prix Daniel Sorano et sa prestation lui vaut une nomination aux Molières, dans la catégorie Révélation Théâtrale de l’année.

L’année suivante, au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse, Stéphane Hillel endosse la casquette de metteur en scène pour Coiffure de Dames de Robert Harling, à la demande de Michèle Laroque et de Claire Nadeau.

C’est à partir de ce moment que Stéphane Hillel commence à s’affirmer dans la mise en scène. Il se lance aussi dans l’écriture. En 1994, il écrit avec François Périer et met en scène Mes Jours heureux. En 1996, il s’occupe de la mise en scène de L’Affrontement de Bill C. Davis, d'après une adaptation de Jean Piat. Il enchaîne avec Les Gagneurs d’Alain Krief en 1997, Deux sur la Balançoire de Jean-Loup Dabadie (avec Ludmila Mikaël et Christophe Malavoy) en 1998 et Les Portes du Ciel de Jacques Attali en 1999, pièce dans laquelle on retrouve Gérard Depardieu.

Stéphane Hillel ne délaisse pas pour autant ses activités de comédien.

En 1996, il joue aussi dans L’Affrontement outre le fait qu’il en soit le metteur en scène, ainsi que dans la pièce Camus, Sartre… et les autres de Jean-François Prévand, au Théâtre de l’Oeuvre.

En 2002, la pièce Impair et Père de Ray Cooney est nommée aux Molières pour le Meilleur Spectacle Comique, et Stéphane Hillel qui fait partie des comédiens, y est nommé pour le Meilleur Second rôle. Depuis cette année, il occupe la fonction de Directeur artistique des deux salles du Théâtre de Paris.

L’année suivante, il remporte le Molière du Meilleur Metteur en Scène pour Un Petit jeu sans conséquence de Gérald Sibleyras et Jean Dell. Cette pièce, présentée au Théâtre La Bruyère, reçoit également quatre Molières.

Permutant entre la mise en scène et les rôles de comédien, Stéphane Hillel joue aux côtés de Roland Giraud dans Hypothèque de Daniel Besse, avec une mise en scène de Patrice Kerbrat au Théâtre de l’Oeuvre.

En 2005, il revient signer la mise en scène de Amadeus de Peter Shaffer (avec Jean Piat et Lorant Deutsch) et celle du Meilleur Professeur, pour lequel il retrouve Daniel Besse.

Après avoir joué dans Je nous aime beaucoup de Véronique Olmi en 2007, il s’occupe en 2008 de la mise en scène du Temps des Cerises de Niels Arestrup.

D’autre part, Stéphane Hillel mène aussi une carrière d’acteur.

Au petit écran, on le retrouve dans des téléfilms comme Les Bijoux de Carina de Philippe Ducrest en 1978, La Compagnie de Sarah de Stéphane Loison en 1989, ou l’adaptation cinématographique de Impair et père de Jean-Luc Moreau.

Au cinéma, Stéphane Hillel collabore avec des réalisateurs tels que Claude Vital, Michel Gérard, André Cayatte et Michel Lang. Il tourne notamment dans des films comme À nous les petites Anglaises en 1976, À chacun son Enfer en 1977, Une Merveilleuse Journée en 1980 ou Le Nouveau Protocole de Thomas Vincent en 2008.

En 2009, il monte à nouveau sur les planches dans une pièce de George Axelrod, Good bye Charlie, mise en scène par Didier Caron.

> Son signe astro> Personnalité du prénom Stéphane> Popularité du prénom Stéphane

Dernières news sur Stéphane Hillel

Photos et vidéos de Stéphane Hillel

> Toutes les photos> Toutes les vidéos
0