Nom de naissance Sotigui Kouyaté
Naissance
Bamako (Soudan français, actuel Mali)
Décès
Genre Homme
Profession(s) Acteur, Interprète
Avis

Biographie

Après avoir joué au théâtre en Afrique, il se tourne vers le cinéma et interprète ses premiers rôles dans des films tels que FVVA : femme, villa, voiture, argent (1972) et Toula ou le Génie des eaux (1973), tous deux de Mustapha Alassane, puis confirme son statut d'acteur majeur du cinéma africain dans le Médecin de Gafiré (1983) de Mustapha Diop. C'est à la demande de Peter Brook qu'il arrive en France en 1984 et entame une nouvelle carrière, de dimension internationale, tant au théâtre (mis en scène par Peter Brook justement, dans le Mahabharata et l'Homme qui prenait sa femme pour un chapeau) qu'au cinéma. Il joue alors dans des films tels que Black Mic-Mac (Thomas Gilou, 1987), Y'a bon les Blancs (Marco Ferreri, 1988), Un thé au Sahara (Bernardo Bertolucci, 1989), IP5 (Jean-Jacques Beineix, 1990), Tombés du ciel (Philippe Loiret, 1993). Il retrouve l'Afrique avec une série de films essentiels : Wendémi (Pierre Yaméogo, 1993), Saraka-Bô (Denis Amar, 1996). Sotigui Kouyaté est aussi le père de Dany Kouyaté, cinéaste, dans les films duquel il joue parfois (Keïta, l'héritage du griot, 1995). En 2000, il interprète le premier rôle du film de Rachid Bouchareb, Little Sénégal, qui, le portant de l'Afrique en Amérique sur le chemin de la traite négrière, lui offre, par ses jeux de correspondances, une parfaite synthèse de sa carrière.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2009 London River Acteur Ousmane
2007 Faro, la reine des eaux Acteur Dorfchef
2005 L'Annulaire Acteur le cireur de chaussures
2004 Genesis Acteur Le conteur
2002 Sia Le Rêve Du Python Acteur Wakhané

Stars associées