Genre Homme
Avis

Biographie

Shunsuke Nakamura est le troisième grand joueur Japonais à venir en Europe. Après hidetoshi Nakata et Yanagisawa, il arrive en effet à la Reggina en 2002. Mais sa carrière avait commencé auparavant au Japon, dans le club de Yokohama Marinos. Nakamura est né dans cette ville le 24 juin 1978.  C'est donc logiquement qu'il intègre le grand club de la ville à 19 ans. Doté d'un très bon pied gauche et d'une lourde frappe, il offre de nombreuses passes décisives à ses partenaires. En 2000 il réalise sa plus grosse saison au Japon. En février il est appelé pour la première fois en sélection par Philippe Troussier contre Singapour le 13 février 2000. Puis il remportera en fin de saison le titre de meilleur joueur du Championnat japonais. En novembre, il aide le Japon à remporter la Coupe d'Asie des Nations en 2000 au Liban. Compétition qu'il remportera de nouveau en 2004.  Le pays du soleil levant vient de découvrir sa nouvelle étoile. Nakamura devient le complément idéal du joueur jusque-là le plus connu, Hidetoshi Nakata. Au total Nakamura disputera 122 matches et inscrira 29 buts dans la J-League. Pendant que son compère Nakata fait parler de lui dans le Calcio à Pérouse puis à l'AS Rome, Nakamura continue d'impressionner au pays.  Mais très vite le n°10 va partir lui aussi. C'est également vers le championnat d'Italie et la Reggina qu'il va se tourner sous l'impulsion de Franco Colomba. Malgré une saison difficile pour son club, Nakamura est un titulaire indiscutable et donne beaucoup de bons ballons aux attaquants Bonazzoli et Di Michele. De plus, son coéquipier du milieu s'appelle Mozart, cela ne s'invente pas. Et ces deux-là vont jouer durant toute la saison un récital.  En 2003 Nakamura dispute la Coupe des Confédérations et inscrit un but fabuleux sur coup-franc face à fabien Barthez. La saison suivante, le président Giancarlo Camolese remplace Colomba et le Japonais va jouer un peu moins. Il ne dispute que 16 matches.  Mais Nakamura ne se décourage pas et retrouve le terrain en 2004. Sa frappe est toujours aussi puissante et ses coup-francs toujours aussi précis. Il joue 33 matches de Serie A. La Reggina réalise une saison moyenne, terminant 13ème. Mais une chose est sûre, son petit Japonais lui est au top.  En sélection il retrouve la Coupe des Confédérations à l'été 2005 en Allemagne. Et même si le Japon ne sort pas de la poule, les Nakata, Inamoto, Ono, Nakamura et Oguro font bonne impression. Nakamura inscrira d'ailleurs un superbe but dans la lucarne de Marcos, contre le Brésil.  Au retour d'Allemagne, Nakamura a entendu dire qu'il intéressait plusieurs clubs. Parmi ceux-là le Celtic Glasgow. Avide de nouvelles sensations et après 11 buts marqués en Serie A, Nakamura n'hésite alors pas à quitter le Calcio qui l'a fait naître en Europe. Il signe à Glasgow pour 5 millions d'euros et un salaire de 1,3 millions de dollars annuel. Le choix parait spécial pour ce technicien, qui est directement confronté à l'âpreté du championnat écossais.  Mais très vite il conquiert le coeur des supporters et de son entraîneur Gordon Strachan, qui le considère "au dessus du lot". Nakamura devient Champion d'Ecosse dès la 1ère année. Tout se passe à merveille donc pour Nakamura.En 2006-07, le petit japonais remet ça : titulaire à 37 reprises, il marque 9 buts et distille les passes décisives Vennegoor of Hesselink et permet à son équipe de remporter le championnat pour une année de plus, ainsi que la Coupe d'Ecosse. C'est d'ailleurs la consécration à la fin de cette année puisqu'il est élu meilleur joueur du championnat écossais, auteur du plus beau but de la saison et meilleur joueur du Celtic par ses propres supporters. Nakamura ne pouvait pas faire mieux. Pour cette nouvelle saison écossaise, les adversaires sont prévenus : le petit dragon risque de brûler les ailes d'une grande partie de la concurrence à lui seul.