Genre Homme
Avis

Biographie

Attention, grand talent ! Salomon Kalou est incontestablement l'une des futures stars du football mondial. Rapide comme l'éclair, excellent dribbleur et finisseur redoutable, le joueur de 22 ans est un pur joyau. Son récent transfert à Chelsea n'est qu'une marche de plus sur la route d'un destin doré.  Né le 5 Août 1985 à Oumé en Côte d'Ivoire, Kalou intègre vite la fameuse Académie des Sports d'Abidjan fondée par le français Jean Marc Guillou, et dont sont déjà sortis des joueurs tels qu'Aruna Dindane ou Kolo Touré.  Alors dans le club hollandais du Feyenoord Rotterdam, son frère Bonaventure Kalou, aujourd'hui relancé à Lens, milite pour sa venue. Les dirigeants du club ne s'y trompent pas et recrutent Salomon alors qu'il n'est âgé que de 15 ans.  Bourré de talent, capable de jouer dans l'axe ou sur les côtés, le prodige passe par toutes les équipes de jeunes avant d'intégrer l'équipe première en 2003/2004. Après deux matchs avec Feyenoord, il est prêté dans un club de deuxième division, l'Excelsior Rotterdam, pour s'aguerrir.  A tout juste 18 ans, il y marque 4 buts en 11 apparitions et retourne au bercail dans la peau d'un titulaire en puissance. De fait, il s'impose en attaque aux cotés de Dirk Kuyt, l'autre jeune prodige du club.  Les deux compères font des merveilles, Kalou terminant la saison avec un total impressionnant de 20 buts en 35 matchs. A la clé, il remporte le Johan Cruyff award qui récompense le meilleur jeune joueur de l'année 2005. Déjà Tottenham frappe à la porte pour un transfert, mais les Hollandais ne veulent rien entendre. Kalou reste. Et plante 15 buts en 35 rencontres en 2005/2006.  Le sélectionneur ivoirien Henri Michel le presse d'intégrer son groupe pour la Coupe du Monde, mais Kalou, à qui le sélectionneur hollandais Marco Van Basten a promis une place dans le squad batave, choisit les oranges mécaniques.  La Côte d'Ivoire et les Pays-Bas ayant été tirés dans le même groupe, cela promettait un affrontement pimenté entre les frères Kalou.  Mais le Ministre hollandais de l'Immigration Rita Verdonk refusa la demande de naturalisation de Salomon, pourtant appuyé par le légendaire Johan Cruyff, et Kalou dû se résoudre à regarder la Coupe du Monde à la télé.  Suivi par le directeur sportif de Chelsea Peter Kenyon depuis plusieurs années, l'attaquant a rejoint la galaxie de stars du géant londonien pendant l'été 2006. Une galaxie où sa présence ne dépareille pas. D'ailleurs, pour sa première saison, José Mourinho lui fait entièrement confiance, phénomène rare chez le Lusitanien. Salomon en profite pour marquer 7 buts en 33 matches, mais surtout distribuer de véritables caviars à ses coéquipiers.