Nom de naissance Féret
Nationalité Français
Genre Homme
Avis

Biographie

Réalisateur français connu notamment grâce aux films La Communion solennelle et Le Mystère Alexina, René Féret s'est éteint le 28 avril 2015.René Féret est né le 26 mai 1945 à La Bassée, dans le Nord de la France. Issu d'une famille modeste, il porte le même prénom que son frère, décédé quatre ans avant sa naissance. C'est vers le métier d'acteur qu'il se forme dans un premier temps. Il fait ses classes à l'Ecole Nationale d'Art Dramatique de Strasbourg. A 20 ans, un événement dramatique bouleverse sa vie : le décès de son père. Incapable de surmonter ce deuil, il est interné plusieurs semaines à l'hôpital psychiatrique d'Armentières. Une expérience d'enfermement qu'il retrace dans son premier film L'Histoire de Paul qui lui permet de rafler en 1975 le prix Jean Vigo.Un cinéaste de l'intimeAprès un premier film pour lequel il a puisé dans son expérience personnelle, René Féret met à l'honneur ses racines dans un deuxième long-métrage La Communion solennelle. Une chronique retraçant sur trois générations l'histoire d'une famille du nord de la France. Un film pour lequel il concourt en 1977 pour la Palme d'Or du Festival de Cannes et qui fait un vrai carton en salles avec plus de 500 000 entrées. Ce succès, le cinéaste n'arrivera jamais à le répéter. Il fait face avec son film suivant Ferdinand à un vrai échec commercial alors que L'Enfant-roi, dans lequel il revient sur une séparation amoureuse, n'est même pas projeté. Ses deux films suivants, Le Mystère Alexina (en lice en 1985 dans la section Un certain regard du Festival de Cannes) et L'Homme qui n'était pas là (1987) n'attirent pas non plus les spectateurs.L'autogestionAprès cette série d'échecs, René Féret s'éloigne des grands studios de cinéma. Il lance sa propre société de production et travaille avec sa femme monteuse (Fabienne) et ses trois enfants acteurs (Julien, Marie et Lisa Féret). Ses films, il les gère désormais entièrement. Des productions plus modestes et confidentielles, mais toujours sensibles, qui ne lui permettent pas de faire le plein dans les salles obscures. Il signe entre autres Baptême en 1989, Promenades d'été en 1992 - deux films dans lequel il dirige Valérie Stroh, l'une de ses actrices fétiches -, Il a suffi que maman s'en aille (2006) et Madame Solario (2012). En 2015, il revient dans les salles obscures avec Anton Tchékhov 1890. Il s'éteint quelques semaines plus tard, le 28 avril 2015.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 L'enfant du pays Réalisateur -
2015 Anton Tchekhov - 1890 Réalisateur, Scénariste, Producteur -
2013 Le Prochain Film Acteur, Réalisateur, Scénariste Le directeur du cinéma
2012 Madame Solario Réalisateur, Scénariste, Producteur -
2010 Nannerl, la soeur de Mozart Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur Le Professeur de Musique

Stars associées