Nom de naissance Manzarek
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Compositeur, Chanteur, Musicien
Avis

Biographie

Ray Manzarek est un musicien américain né le 12 février 1939 à Chicago et décédé le 20 mai 2013 à Rosenheim, en Allemagne, d'un cancer du canal biliaire. Membre fondateur des Doors avec Jim Morrison, il est sans conteste l'un des claviériste les plus talentueux de sa génération.D'origine polonaise, Ray grandit à Chicago où il suit des cours de piano classique. Il s'envol par la suite à Los Angeles pour étudier le cinéma à l'UCLA, où étudie également un certain Jim Morrison. Mais ce n'est pas sur les bancs de l'école que les hommes se rencontrent, mais sur la plage de Venice, en 1965. Jim montre alors ses poèmes à Ray, qui a l'idée un peu folle de monter un groupe de rock, que Jim décide de baptiser The Doors, en référence aux Portes de la perception évoquées par Aldous Huxley dans son The Doors of Perception.Influencé par la culture hippie et notamment la méditation transcendantale, Ray rencontre le batteur John Densmore dans une séance de méditation, qui de son côté joint au groupe Robby Krieger, guitariste. Les Doors sont nés.Les Doors allument la flameEn 1967, après avoir fait leurs armes dans les clubs de Los Angeles, le groupe sort son premier album, éponyme, chez Elektra Records. Leur premier tube, Light My Fire, composition de Krieger, est déjà marqué par le son très particulier du groupe. L'intro, psychédélique au possible, composée d'un solo d'orgue de Ray fait d'une déferlante de notes, dénote bien sa formation classique. A cela ajoutez les solos d'influence flamenco de Robbie, le jeu de batterie très jazz de John, le timbre et les textes enchanteurs de Jim, et vous obtenez le son inimitable des Doors.Immédiatement c'est le succès. Les Doors deviennent le groupe le plus populaire de la côté Ouest des Etats-Unis, alors dominée par des groupes folk-rock comme le Buffalo Springfield de Stills et Young.L'album, qui se conclut sur le très psychédélique et œdipien The End, défraye la chronique tant pour sa qualité musicale que pour l'aura de Morrison, qui dès lors est perçu comme le leader du groupe. Pour autant, s'il écrit les textes, Morrison ne compose pas et rechignera même toujours à jouer d'un instrument. C'est donc sur les épaules de Manzarek et Krieger que repose toute la composition des Doors. Et ils faut dire que les deux mélodistes sont capables de prouesses, tant techniques qu'harmoniques. Et lorsque Jim n'est pas en état de chanter, ou bien qu'il ne se présente tout bonnement pas aux concerts - Morrison est plutôt difficile à vivre et enclin à tous les excès - c'est Ray qui assure le chant.Six albums pour une légendeDans la foulée les Doors sortent Strange Days, leur second opus qui assied la réputation du groupe à travers le monde et qui comprend des titres comme When the Music's Over, Moonlight Drive ou encore Love me two times. Si la personnalité de Morrison, provocateur né, créée certains problèmes auprès des autorités qui veulent censurer le groupe, les Doors ne cessent d'élargir leur public.En 1968, Waiting for the Sun sort dans les bacs et fait une nouvelle fois sensation. Certains le considèrent même comme le meilleur album du groupe. Pourtant, l'année suivante, avec The Soft Parade, les Doors déçoivent. Les fans ne comprennent pas ce que viennent faire des cuivres sur le son si brut des Doors. Mais en 1970, avec Morrison Hotel, le groupe revient aux fondamentaux. En 1971, la sortie de L.A. Woman est également ovationnée, en particulier grâce au sublime Riders on the storm, titre sur lequel Ray montre une nouvelle fois toute l'étendue de son talent.Mais les Doors est avant tout un groupe de scène, capable de faire monter la tension comme personne. On a vu des titres comme The End ou When the music's over durer plus d'une heure ! D'autant qu'il faut être capable de le suivre le Morrison, lui qui peut interrompre une chanson en plein milieu pour partir dans des tirades poético-philosophiques, moment durant lequel le groupe doit improviser, et attendre que leur leader reprenne le fil de la chanson. Si bien que les Doors sont doués d'un talent d'improvisation sans pareil. L'après MorrisonMais Morrison, en proie à un alcoolisme chronique, décide de faire une pause pour se consacrer à l'art qu'il considère primordial pour lui, la poésie. Il se rend alors à Paris pour suivre les traces de Rimbaud, l'une de ses idoles, pour son oeuvre mais aussi pour son destin, lui qui est mort en faisant de la contrebande d'armes en Amérique Latine. Seulement, le chanteur-poète, qui en a assez de son image de rock-star et de sex-symbol, y décède dans des circonstances toujours non élucidées, ce qui le propulse dans la légende, tout comme les Doors.Pour autant, Manzarek, Krieger et Densmore continuent la musique et sortent trois albums sans Jim : Other Voices (1971), Full Circle (1972) et An American Prayer : Jim Morrison (1978). Les Doors assurent également quelques concerts de galas, qui donnent lieu à des albums live. Mais sans Jim la magie n'est plus la même. Manzarek signe également trois albums solos : The Golden Scarab (1973), The Whole Thing Started with Rock'n'Roll now it's out of control (1974) et Carmina Burana (1983).HommagesCôté cinéma, Oliver Stone consacre un film au groupe, The Doors, avec Val Kilmer dans le rôle de Morrison, Kevin Dillon dans celui de Densmore, Frank Whaley dans la peau de Krieger et Kyle MacLachlan dans celle de Manzarek. Ray réalise également le documentaire Riders on the Storm en 2008. Leur musique a également été reprise à moult reprises dans des bandes originales de films, notamment dans l'Apocalypse Now de Francis Ford Coppola.Mais atteint d'un cancer du canal biliaire, Ray Manzarek décède le 20 mai 2013 à l'âge de 74 ans à l'hôpital de Rosenheim, en Allemagne, rejoignant son meilleur ami de l'autre côté des portes de la perception.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1990 Les Doors Compositeur -